Smash s01e15

Bombshell
Smash115

La première saison de Smash s’est donc achevée la semaine dernière. Nous retrouverons la série la saison prochaine mais il faudra attendre au moins janvier 2013 pour découvrir la suite.
On a eu depuis mon précédent post sur la série, la confirmation qu’NBC a bel et bien débauché Josh Safran, le showrunner de Gossip Girl pour reprendre le flambeau laissé vacant par sa créatrice, Theresa Rebeck qui reste tout de même à l’écriture. On peut donc s’attendre à un changement de direction…

Si vous avez suivi mes posts sur la série, vous savez déjà tout le bien que je pense de ce drama. On a beaucoup parlé de son genre (la comédie musicale) et de son positionnement par rapport à Glee mais, au final, il faut retenir que c’est avant tout un bon drama.
Les principaux reproches que j’ai pu lire tourne autour d’un virage Soap mal maîtrisé (essentiellement les problèmes de mariage de Julia) mais je pense sincèrement que tout cela est bien minoré par la présence d’un très bon casting qui fait le métier.
Côté musique, je suis un peu moins dithyrambique ! La plupart des morceaux qu’ils soient des originaux ou des reprises ne m’ont pas souvent fait dodeliner de la tête. Par contre les chorégraphies, surtout les collectives dans l’esprit des shows de Broadway, étaient percutantes et parvenaient à me faire oublier la banalité des orchestrations musicales…

Mais puisque je parle de Broadway, je tiens justement à m’y attarder dans ce bilan de première saison. Car au-delà d’un bon cast qui a su nous tenir en haleine dans les passages dramatiques jusqu’aux séquences de performances vocales et dansantes, il y a, il me semble un sujet fort.
Il y a actuellement peu de séries capables de réunir un large panel de personnages autour d’une idée directrice commune dans un cadre du réel contemporain (donc hors fantastique). Assister à la progression d’un spectacle de grande ampleur (du simple danseur en passant par l’assistant machiavélique jusqu’à la productrice), du tout début de la conception aux premiers pas sur scène, et ce, à l’échelle d’une saison, constitue une prise de risque qui mérite d’être reconnue comme telle au milieu de la tendance actuelle trop orientée vers les shows à la petite semaine, où l’on ne voudrait surtout pas perdre les téléspectateurs dilettantes…
Je pense qu’on ne défend pas assez cet intérêt pourtant majeur qui caractérise la série télévisée que de pouvoir étaler une intrigue sur une longue durée ! Et à ce titre, Smash y fait honneur en donnant ces lettres de noblesses à la scène de Broadway sur une durée de quinze épisodes.

Sans rien révéler pour ceux qui liraient ces lignes sans avoir vu l’épisode, on peut même remarquer que la série nous présente une vraie fin qui aurait été plutôt bien perçue si la série n’avait pas été renouvelée.

Visuel : Smash / NBC

Une réflexion sur “Smash s01e15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s