La première gorgée de thé

A propos de The Crown (Netflix) dont la troisième saison est disponible depuis le 17 novembre. En cette période de fin de d’année, vous avez sans doute vu fleurir des sélections et autre top 10 regroupant des florilèges de séries. Cette année a ceci de particulier qu’elle marque également la fin des années 2010, doublantLire la suite « La première gorgée de thé »

Dans le sort de New Amsterdam

À propos de New Amsterdam (NBC) diffusée actuellement sur TF1 le mercredi soir. Je me suis rendu dans un hôpital, il y a une dizaine de jours. Je ne vous dirais pas lequel. Je ne vous dirai pas pour quelle raison (rien de bien grave…). L’endroit est assez spécial. L’architecture d’un autre temps a sansLire la suite « Dans le sort de New Amsterdam »

Prise d’expression par la comédie

à propos de Broad City visible chez nous sur Comedy Central. C’est toujours un peu spécial — en bien, en mal ou quelque part entre les deux d’ailleurs — d’assister à la fin d’une série. Souvent, on mesure son impact lorsqu’elle crée ainsi un vide incommensurable et que ses interprètes sont durablement marqué.e.s par leLire la suite « Prise d’expression par la comédie »

De l’importance du thème

Comme chaque année au moment de noël, je vous propose mon point de vue — accompagné de la playlist qui va bien — sur l’état de la bande son originale sérielle au regard de l’année écoulée. Quantitativement, on est dans la continuité d’une année précédente qui, pour sa part, se signalait par un bond exceptionnel. MaisLire la suite « De l’importance du thème »

Le souffle de l’histoire

Au sujet de Victor Hugo, Ennemi d’État, minisérie en quatre parties diffusée sur France 2 (Replay) les 5 et 6 novembre. En ce jour du 11 novembre, il y a une forme de logique à évoquer le format historique. Je ne vais toutefois pas vous parler de la grande guerre mais plutôt de Victor Hugo,Lire la suite « Le souffle de l’histoire »

Extension du domaine de la musique, retour sur la bande son sérielle en 2017

Il y a une certaine logique à affirmer que l’essor de l’offre sérielle s’accompagne par un bond aussi quantitatif que qualitatif dans l’exercice de sa bande son originale. Au delà de ce constat, 2017 restera comme l’année de la diversification des horizons musicaux et l’émergence d’une tendance de fond : l’ouverture au Sound Design. C’estLire la suite « Extension du domaine de la musique, retour sur la bande son sérielle en 2017 »

Enquête autocentrée, Search Party

Saison 1 (10 ép.) rediffusée dès le 5 mars sur OCS – Alors que Girls (HBO) touche à sa fin, la tentation sera grande de lui trouver des héritières. Peu importe qu’on lui reconnaisse effectivement l’évocation de « la voix d’une génération » ou bien que l’on ne puisse pas supporter les frasques de Lena Dunham (sa créatriceLire la suite « Enquête autocentrée, Search Party »

La fuite ou l’emprise ?

Que nous réserve 2017 ? Outre le fait que la production continue de s’étendre en valeur absolue (principalement sous l’action des Netflix, Amazon et consorts), il est toujours délicat de prévoir la teneur d’un cru à venir tant les interprétations vacillent au gré de nos propres perceptions. Petit tour d’horizon en bandes annonces et images. C’estLire la suite « La fuite ou l’emprise ? »

2016, une grande année pour la bande originale sérielle

2016 fût à nouveau très riche en séries. On vient de l’apprendre, pour la seule production américaine, le chiffre s’élève à 455 ! De quoi donner le tournis, d’autant plus que l’ambition n’est pas automatiquement plus élevée. Il y a tout de même des motifs de satisfaction indiscutables et notamment en ce qui concerne mon chevalLire la suite « 2016, une grande année pour la bande originale sérielle »

L’analogie du bambou* (High Maintenance)

Le samedi soir sur OCS City en US+24 – Le format court étale toute sa vitalité en cette rentrée. Des cinéastes comme Joe Swanberg (Easy sur Netflix) ou Woody Allen (Crisis in six Scenes sur Amazon) s’y essaient avec plus ou moins de réussite. Atlanta, Better Things (FX) et Insecure (HBO) font également des débutsLire la suite « L’analogie du bambou* (High Maintenance) »