Suits s01e01 #Suits

Pilot –

Image_1

J’ai souvent dit sur ce blog cette saison que la tendance au retour des dramas judiciaires battait son plein (grâce essentielement au succès mérité de The Good Wife la saison précédente) et l’été n’y fait pas exception puisque deux nouveautés dans ce genre ont été lancée : Franklin & Bash et Suits.
Nous avons testé la deuxième qui raconte les débuts d’un jeune associé dans une firme d’avocats assez huppée de Manhattan.
Je n’en dis volontairement pas plus car ce pilote fonctionne bien si on découvre l’intrigue totalement. Maintenant, j’ai quand même de sérieux doutes pour la suite ! L’idée de départ est intéressante mais je ne suis pas sur que la série puisse durer…

Visuel : Suits / USA Network

Une réflexion sur “Suits s01e01 #Suits

  1. C’est l’émission Tueurs en Série d’Allociné qui m’a fait découvrir cette série et je l’ai commencé avant ma rentrée de Septembre, la seule caractéristique m’intéressant étant le fait qu’il n’y ait pour l’instant que trois saisons, je ne voulais pas commencer à m’embarquer dans une longue série. Et bien je dois dire que je regrette qu’il n’y en ait pas plus. Je me suis pris une immense claque télévisuelle. C’est tellement bien fait! J’en reviens pas à quel point j’adore cette série! J’ai même regardé s’il existait des t-shirt ou des pulls de la série. Les personnages sont tellement classes, l’humour est tellement intelligent, l’ambiance est à la fois décontractée et sérieuse et le tout est tellement plaisant à regarder. Dans un même épisode on va rigoler, être en haleine par rapport à la résolution de l’affaire et être ému par la vie amoureuse de Mike Ross.

    Le concept est assez original. L’ambitieux Harvey Specter vient d’être promu dans une société d’avocat et il doit engager un associé. Mike Ross est lui en recherche d’argent rapidement pour que sa grand-mère puisse avoir les soins dont elle a besoin. Il va ainsi accepté de dealer pour son meilleur ami et finit par se retrouver dans le bureau d’Harvey pour échapper à la police. Il va finir par obtenir le job, Harvey étant impressionné par la mémoire absolue de Mike. On va donc découvrir la vie quotidienne d’une grande société new-yorkaise d’avocats. On découvre de nombreux personnages attachants, Donna la secrétaire (dont tout homme est obligé de tombé amoureux), Rachel l’assistante juridique, Jessica la fondatrice et Louis qu’on déteste au départ mais qu’on finit par adorer, à qui on veut faire un câlin.

    Le tout est très bien fait, les épisodes sont très bien construit et la série est tout simplement parfaite. Je ne trouve rien à lui reprocher. Les intrigues sont bien construites, ni trop longues, ni trop courtes, les personnages sont très attachants, on a tellement envie de les rencontrer en vrai. Il y en a pour tout le monde, tout le monde y trouve son compte. Je me suis fait les 38 épisodes en quatre petits jours et à la fin j’me suis sentit orphelin. A tel point que j’ai commencé Torchwood… J’attends avec impatience la seconde moitié de la saison 3, retrouver Louise et Donna, Harvey et Mike, Rachel et Scottie!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s