Homeland s01e01

Pilot –

Image_1

L’année dernière, à pareille époque, j’étais sous le charme de Rubicon. Homeland est un peu plus classique dans son approche, il ne s’agit pas d’une agence de traitement de l’information mais plus basiquement de la CIA. Développée par le duo Howard Gordon et Alex Gansa qui travaillaient sur 24, on n’est donc pas surpris d’avoir une approche bien moins subtile sur le terrorisme.
Nous suivons le parcours de Carrie Mathison qui s’intéresse de très près (trop ?!) au retour d’un marine qui était retenu prisonnier depuis 8 ans en Afghanistan et qu’elle soupçonne d’être un agent dormant.
D’une facture très minimale pour la mise en image, la série se déroule au milieu de décors hivernaux assez froids de la capitale américaine et qui contraste fortement avec les courts passages du moyen-orient.
Le mystère se déploie progressivement dans ce pilote en laissant beaucoup de place aux environnements des deux principaux acteurs. Alors que ce choix peut sembler étonnant, il permet pourtant de mettre en avant un casting de haut vol qui sort dès ce premier épisode une performance assez énorme. Damian Lewis (Band of Brothers et Life) a déjà fait ses preuves mais il est là aussi parfait et surtout Claire Danes qui est d’entrée hallucinante dans un rôle complexe, souvent sur la corde raide tout en étant toujours juste.

Visuel : Homeland / Showtime

6 réflexions sur “Homeland s01e01

  1. Homeland est LA série à succès des deux dernières années. Quatre Golden Globes et six Primetime Emmys, le succès est totale : dans les audiences, chez les critiques et dans nos cœurs. C’est probablement la série à suspense la plus réussie de la dernière décennie. Elle dépeint l’ambiance américaine depuis le 11 septembre 2001, la CIA devenue parano et le retour d’un prisonnier de guerre américain dans ce contexte-là. Cette paranoïa sera symbolisée par le personnage de Carrie Mathison, agent bipolaire de la CIA. La saison 1 se concentre sur l’ambiguïté autour de Brody, est-il ou non un terroriste? Et j’avais un peu peur pour la saison 2, savoir s’ils allaient pouvoir passer à autre chose. Et j’avoue être sur le cul. La saison 2 m’a choqué, tout simplement. J’ai mis une dizaine de minutes à m’en remettre, chose qui ne m’étais jamais arrivé.

    C’est une série à suspense, il ne faut absolument pas spoiler les gens qui ne l’ont pas vu sous peine de lui gâcher la saison/série (d’ailleurs, vous avez ma bénédiction pour décapiter quiconque vous raconteras quelque chose que vous n’avez pas vu). La tension est palpable dans tous les épisodes des deux premières saisons. Certes il y a au sein d’un épisode des longueurs, mais en même temps on ne supporterait pas 40 min de tension continue toutes les semaines. Le tout est superbement bien fait, on se croit vraiment en Irak ou dans le QG de la CIA, mais ça c’est la qualité Showtime toujours au rendez-vous.

    Deux petites saisons, une troisième est en cours, d’intensité et d’intrigues complexes, du pur bonheur pour les amateurs du genre. La série mérite réellement tout les louanges qu’on lui fait, il n’y a pas une seule faille de scénario, c’est superbement bien joué (Claire Danes est magnifique) et le tout se regarde sans aucun effort. Certes il ne faut manquer aucun épisode, mais on ne se pose pas trop de question en les regardant, ce qui peut arriver dans d’autres séries. Certaines intrigues sont plus intéressantes que d’autres, selon quel personnage on affectionne ou pas, mais aucunes ne viennent réduire l’attractivité de la série. Je conseille la série à tous le monde, tous ceux qui ont envie d’être en haleine devant une intrigue superbement bien construite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s