Once upon a Time s01e02

The thing you love most –

J’avoue qu’avant d’avoir vu cet épisode, il m’avait été difficile d’échapper aux mises en garde de personnes l’ayant vu et décrivant de nombreuses utilisations évidentes du fameux fond bleu (ou vert d’ailleurs). Alors oui, on a une très nette baisse de qualité des effets visuels relatifs aux décors entre le pilote et ce numéro deux.
Emma est donc restée à Storybrooke et on se doute que tout va changer (pas seulement l’horloge de la ville). On découvre un peu plus en détails le personnage de Regina Mills et son alter ego maléfique (l’excellente Lana Parrilla sur la photo vue dans Boomtown, 24 ou bien Swingtown).
Ce second épisode apporte un bel enseignement quand à la qualité intrinsèque de la série : la cohabitation des deux mondes fonctionnent plutôt bien. Et disant cela, je sous-entends déjà que la partie conte fantastique tient la route. En effet, sur le pilote, on était sur une trame classique mais l’histoire se développe ici et je trouve que ce sont les meilleurs passages de l’épisode.
Le premier objectif de OuaT est sûrement atteint, à savoir devenir un bon divertissement familial. On peut tout de même espérer un peu plus, surtout venant d’Eddy Kitsis et Adam Horowitz, qui, je vous le rappelle, ont officié sur Lost

Visuel : Once Upon A Time / ABC 

Une réflexion sur “Once upon a Time s01e02

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s