[Rétro2011] The Shadow Line

Mini-série en 7 parties –
The Shadow Line

Nous arrivons à la cinquième place de ma rétrospective et j’y ai placé The Shadow Line !
Diffusée juste avant l’été sur la BBC Two, cette mini-série en sept parties est un petit bijou comme savent si bien le faire les anglais.
L’histoire débute lorsqu’un mafieux haut placé est retrouvé mort sur le siège arrière de sa voiture alors qu’il venait d’être libéré de prison suite à une grâce mystérieuse. L’enquête est étrangement confiée à un détective qui revient tout juste d’une absence pour blessure. Parallèlement, on suit aussi l’enquête de l’organisation criminelle dont faisait partie la victime…
Après The Killing, nous voici encore dans une structure à plusieurs points de vue. Le procédé est néanmoins beaucoup plus poussé ici car les deux camps effectuent souvent les mêmes actions pour élucider l’affaire mais avec des méthodes différentes. La juxtaposition des scènes renforce la comparaison, limitant la frontière entre les deux manières d’opérer à une simple ligne de conduite (une possible explication du titre ?).

The Shadow LinePour personnifier ce récit, un choix d’acteurs intéressant a été effectué et même s’ils sont tous très bons, j’ai choisis de vous en présenter deux qui sortent du lot.
Dans le rôle principal du détective tout d’abord, Chiwetel Ejiofor (ci-contre sur la photo) est magistral ! Acteur de Théâtre, il fait le grand écart au cinéma entre Amistad et 2012. Dans The Shadow Line, il délivre une performance subtile et troublée par l’amnésie qui le ronge !

The Shadow LineSon alter ego, Christopher Eccleston (vu dans Doctor Who) à la tête de l’organisation mafieuse est tout à fait remarquable lui aussi ! Dans un style très anglais, il développe un personnage à la fois très élégant et pourtant en constante recherche de la discrétion. Cela l’oppose en tout avec le neveu expansif de la victime qu’il a bien du mal à maîtriser. Tout comme le détective de Scotland Yard, ils partagent une relation de couple problématique (vis à vis de leurs compagnes respectives) qui renforce la symétrie de l’ensemble.

Cette série, avec des moyens très sobres (pas de poursuites en voitures grandiloquentes ou de fusillades intempestives), se permet le luxe d’étaler une réalisation lumineuse. Avec des plans d’intérieurs simplement éclairés, la caméra fixe longuement les visages des acteurs pour constituer des scènes d’une intensité que j’ai rarement vu sur le petit écran ! En allant un peu plus loin, on remarque des regroupements chromatiques en fonction des lieux qui appuient le propos de la comparaison entre les deux camps.
Si formellement, on confine à la perfection, l’intérêt principal de The Shadow Line reste un récit à suspense qui va vous tenir en haleine du début à la fin, en cela bien aidé par un casting sans faille. Voilà, même si je ne l’ai pas vue en intégralité, vous comprenez maintenant que je ne pouvais néanmoins pas me permettre d’oublier cette mini-série dans le palmarès 2011 !

Pour tout savoir sur cette rétrospective, c’est ici !
Pour consulter mes posts sur The Shadow Line, c’est là !
Et puis pour la découvrir en bande annonce, je vous conseille ce lien !

Visuels : The Shadow Line / BBC 

3 réflexions sur “[Rétro2011] The Shadow Line

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s