Once Upon a Time s01e03

Snow falls
Once Upon  a Time s01e03

C’est dimanche dernier qu’était diffusée la fin de première saison de Once Upon a Time. Je parle ici de première saison, car les audiences ayant été très solides, elle se poursuivra avec une seconde saison. En France, c’est M6 qui a acheté les droits de la série.
Après Suburgatory hier, nous continuons donc un petit tour des séries que nous avons laissé de côté en cours de saison, et pourquoi pas les réévaluer si possible…

On peut difficilement pointer du doigt des défauts dans cette série. L’idée originale qui consiste à faire avancer deux univers de front avec les mêmes acteurs, l’un étant féerique et l’autre contemporain, est très bien exploitée. Les deux anciens showrunners de Lost que sont Kitsis et Horowitz savent ce qu’ils font et je peux prétendre même en n’ayant vu que trois épisodes, qu’il ont parfaitement maîtrisé cette première saison !
Le casting, est lui aussi sans failles. Je retiens surtout une actrice que j’aime beaucoup : Lana Parrilla. J’étais déjà sous son charme dans Swingtown et elle détient ici un rôle très spectaculaire avec ce regard noir qui convient parfaitement pour la terrible méchante…

Alors comment expliquer que nous n’avons pas suivi OUaT régulièrement ?
Lorsque je me suis posé cette question avant d’écrire ce texte, je me suis longuement tiré les cheveux (j’exagère un peu, j’avoue…)  en essayant de former un début de réponse et puis c’est venu tout naturellement en repensant à Grimm, l’autre série qui se sert des comptes de fées (sur NBC, et qui a obtenu une seconde saison aussi).
Dans cette dernière, le contes de Grimm servent de point de départ à une série policière très portée sur le fantastique. Ce background de littérature populaire en général destiné aux enfants est détourné pour sublimer une série au genre plutôt banal par ailleurs.
Pour Once Upon a Time, l’utilisation du Prince Charmant et de Blanche Neige correspond tout à fait à la tradition et guide la série vers le divertissement le plus familial possible. C’est donc pour le téléspectateur l’assurance de découvrir une succession de scènes toutes plus mignonnes les unes que les autres et c’est sans doute là que nous perdons pied ! L’ensemble devient relativement prévisible, ou tout du moins sans surprise…

Je trouve là encore que tout est bien huilé et les auteurs évitent intelligemment les pièges du manichéisme qui doit pourtant leur tendre systématiquement les bras dans un sujet comme celui ci. Mais, et c’est aussi sûrement inhérent au domaine du conte de fée, la psychologie des personnage est binaire pour ne pas dire simpliste !

Voilà, il n’est pas exclu que nous continuons à voir un épisode de temps en temps mais quand bien même l’objet brille, il n’est pas pour autant aisé de s’y attacher.

Visuel : Once Upon a Time / ABC

Une réflexion sur “Once Upon a Time s01e03

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s