Revolution s01e01

Pilot
Revolution s01e01

Après avoir essentiellement passé en revue des nouveautés sur le registre de la comédie, c’est au tour des dramas de commencer à se révéler dont voici Revolution, une contribution sur le front de la science-fiction pour le compte de NBC.
Avec J.J. Abrams (Alias, Lost, Fringe) à la production, Eric Kripke (Supernatural) à la création et Jon Favreau (Iron Man) à la réalisation de ce pilote, je n’ai pas besoin de vous préciser qu’il s’agit d’une grosse machine.

Le sujet est très tendance (pour ne pas dire réchauffé…) et me fait fortement penser à Jericho (mais on pourrait aussi citer Falling skies sans les aliens ou bien The Walking Dead sans les zombies).
De nos jours un événement inexpliqué provoque l’arrêt définitif de tout sources électriques et électroniques. La série débute réellement quinze ans plus tard alors que les populations restantes tentent comme elles peuvent de subsister…

Mais commençons par les aspects réussis ! Ce premier épisode est plutôt nerveux et très agréable à regarder. Favreau signe une belle mise en scène avec l’utilisation de filtres verts qui donnent une ambiance légèrement décalée sans trop déformer.
Le casting est sérieux avec des acteurs toujours très saignants comme Billy Burke (Twilight) ou Giancarlo Esposito (Breaking Bad). L’actrice principale, sûrement choisie de prime abord pour des qualités physiques certaines n’est pas mauvaise non plus.

Reste le contenu et là, c’est moins encourageant ! Le schéma qui consiste à se situer dans un futur post-apocalyptique, qui occasionne un retour en arrière de la civilisation est maintenant presque banal, il faut bien le dire. On pourrait même le qualifier de science-fiction de feignant (Inutile de créer des objets ou décors futuristes !). Dans Revolution, on décèle même très vite des détails contradictoires : les téléphones portables ont disparu mais les arbalètes en carbone pullulent !

L’analogie (décidément) avec Terra Nova permet de fixer quelques repères. Le pilote de cette dernière était grandiose et celui de Revolution, sans être inintéressant, n’est pas comparable. Par contre les dinosaures n’avaient pas pu masquer une intrigue familiale poussive par la suite, et ce d’autant plus que le casting s’avérait plutôt faiblard. Pour la révolution, on ressent plus la touche de Kripke qui vient du divertissement pour adolescent (et qui explique aussi sans doute le choix des jeunes aux belles gueules) pour une direction plus portée sur l’aventure. On peut donc espérer une situation moins figée…

Voilà, quand j’examine les points importants les uns après les autres, rien ne semble rédhibitoire et pourtant lorsque le deuxième épisode se présentera, je ne suis vraiment pas sur d’avoir envie de le découvrir !

Visuel : Revolution / NBC

5 réflexions sur “Revolution s01e01

  1. Ça pourrait être bien, mais c’est sans saveur je trouve. Le pilote ne donne pas vraiment envie de voir la suite, il est totalement moyen, plat, sans rebondissement, sans surprise. Si ça ne s’améliore pas par la suite, on a trouvé le nouveau Terra Nova.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s