Vikings s01e01 « rites of passage »

(History) 9 épisodes prévus
Vikings s01e01

Dimanche soir, la chaîne History réalisait un coup de maître en obtenant de fortes audiences pour le lancement d’un énième docu-fiction sur la Bible et sa première série scriptée : Vikings !
Si vous découvrez l’existence de cette série en lisant ces lignes, un petit détour par ma présentation garnie de bandes annonces vous fera le plus grand bien.

Après un prologue très réussi sur le champ de bataille, on découvre un générique élégant, accompagné par ce titre approprié de la suédoise Fever Ray :


Ragnar
est un jeune viking lassé de partir piller les même terres à l’est chaque été. Malgré le refus de son chef, il s’active pour faire construire discrètement un drakkar qui lui permettra de partir tenter sa chance à l’ouest…

Dans la plupart des critiques que vous pourrez lire sur ces Vikings d’History, vous devriez trouver le même couplet sur son créateur et producteur exécutif Michael Hirst ! A savoir qu’il aime bien construire des productions d’époque avec lesquelles il fera n’importe quoi par la suite, bafouant les faits historique, et que, par conséquent, cette immersion en terre Viking l’arrange bien puisqu’il s’agit d’une période lointaine et floue au sein de laquelle il pourra inventer librement…
Ce double raccourci est un peu facile ! C’est oublier un peu vite qu’Hirst a construit avec les Tudors une somptueuse saga qui, à défaut d’être historiquement réaliste au niveau du récit, n’en était pas moins très représentative d’une époque et scrupuleusement respectueuse des détails du quotidien.
Par ailleurs, il faut aussi se rappeler qu’History est la chaîne qui avait finalement refusé de diffuser les Kennedys, en raison de ces insuffisances historiques justement. On pouvait donc s’attendre à ce que Vikings soit très encadrée et c’est effectivement le cas dans ce pilote où l’on sent très vite qu’un soin tout particulier a été apporté à la reconstitution de la vie médiévale en terre Baltique (les scène de pêche ainsi que le fonctionnement du métier à tisser par exemples).

Hormis ce folklore, Vikings se montre très proche de séries comme Spartacus ou le Game of Thrones. Mais elle semble déjà en mesure d’exister par rapport à ces illustres références. J’aime la simplicité (loin des effusions irréelles de Spartacus) des combats qui garde toute leur brutalité. La mise en scène est parfaite elle aussi, avec des ambiances qui rappellent le beau travail effectué sur Camelot (dont Hirst était responsable aussi).
Les interprètes sont tous très efficaces pour l’instant. Il faut reconnaître que le récit n’est guère compliqué mais les personnages sont immédiatement intéressant.

Vikings (History) season 1 posterIl ne faut pas attendre monts et merveilles de Vikings ! Il y a toutefois de bonnes raisons de penser, après un épisode, qu’History tient là une première tentative solide et ambitieuse !

Visuels : Vikings / History
Musique : Fever Ray « if i had a heart »
(2008 Rabid Rec.)

Une réflexion sur “Vikings s01e01 « rites of passage »

  1. J’ai beaucoup aimé ce pilot aussi et allez savoir mais de toutes les nouveautés, c’est certainement celle sur laquelle je me suis jetée avec le plus d’avidité ! (vue le lendemain de sa diffusion quand d’autres restent des semaines en attente)
    Le pilot propose de bonnes bases, des personnages intéressants, des acteurs crédibles et une ligne scénaristique qui semble honnête. En tous cas moi je suis hameçonnée !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s