Arrested Development s01e01

(Fox) 3 saisons et 53 épisodes de 2003 à 2006 et saison 4 à venir (Netflix) le 26 mai
Arrested Development s01e01

Netflix continue de créer l’événement ! Après House of Cards et Hemlock Grove, ils s’apprêtent à proposer 15 épisodes supplémentaires de la comédie Arrested Development. Cette dernière compte trois saisons à son actif qui furent diffusées sur la Fox. Particulièrement acclamée par la critique mais surtout plombée par des audiences quelconques, Il fut longtemps question d’une reprise de la série par Showtime puis d’un projet de film. Ce sera finalement Netflix qui fera revivre la série dès dimanche (le lendemain est ferié aux EU pour cause de Memorial day).
Une question me brulait alors les lèvres : pourquoi Arrested Development ? C’est pour trouver une réponse à cette question que je me suis lancé dans le visionnage de la série.

De quoi s’agit-il ? Les Bluth sont une famille riche à la tête d’une société qui vends notamment des mini-manoirs (tout un concept…) à Newport Beach ! Au milieu de cette famille pour le moins farfelue, Michael, l’unique personnage un peu droit et honnête tente de maintenir la société familiale à flot suite à l’emprisonnement de son père pour détournements personnels…

Nous arrivons au passage gênant de ce texte où j’ose placer une bande annonce de la saison à venir (la quatrième donc) alors que je découvre seulement la série… Oui mais bon, la dite bande annonce expose parfaitement ce qu’est Arrested Development :


Au départ, la série est née d’une volonté de Ron Howard (c’est lui qui assure la narration) mais l’idée générale et son développement sont au crédit de Mitchell Hurwitz. La série est un peu le projet d’une vie pour lui. Il avait collaboré sur de nombreuses sitcoms par le passé et ses tentatives depuis l’arrêt de la série n’ont rien donné. On se souvient (ou plutôt non justement…) de Running Wilde avec Will Arnett également qui ne valait pas tripette.

AD opte pour un style très documentaire avec de nombreux décors naturels, une caméra souvent à l’épaule qui donne une impression d’urgence et un jeu de montage récurrent qui consiste à superposer des micro-scènes venant accompagner la narration dans un décalage humoristique très efficace.

Par ailleurs et là j’anticipe car je n’ai pas encore pu le vérifier après deux épisodes, l’univers concocté par Hurwitz est truffé de running gags ! Des éléments bien frappés prennent alors une ampleur drolatique inattendue. Citons par exemples faire semblant de pleurer, ne pas savoir quoi faire d’un marteau ou l’utilisation improbable d’une tombe aztèque…

Arrested Development (Fox) season 1 posterVoilà, j’y reviendrai sans aucun doute prochainement, d’une part car je sens que je suis déjà accroc et puis d’autre part car j’aurais plus de matière pour commenter la performance d’un vaste casting méritant.

Visuels & vidéo : Arrested Development / Fox / Netflix

2 réflexions sur “Arrested Development s01e01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s