The After s01e01

(Amazon) un pilote soumis au public depuis le 6 février
The After (Louise Monot) Amazon Studios

Je poursuis mon tour d’horizon des cinq pilotes d’Amazon, accessibles gratuitement je le rappelle (à cette adresse, la création d’un compte est nécessaire mais pas l’abonnement), y compris à partir de notre beau pays. Si vous souhaitez en visionner un ou plusieurs, il faudra toutefois ne plus trop tarder car la décision d’Amazon est attendue en cette première quinzaine de mars et l’accès aux épisodes devrait alors disparaître (à bon entendeurs…).
Aujourd’hui, il sera question de celle qui cristallisait sans doute le plus d’attentes. Avec Chris Carter aux commandes, ce projet s’annonçait en effet séduisant sur le papier. Vous avez peut être déjà lu ou entendu un certain nombre de critiques déstabilisés par ce pilote et si je vais les rejoindre sur certains aspects, je pense néanmoins qu’il faut soutenir The After dans ce qui pourrait être une alternative plus ambitieuse à la si populaire The Walking Dead.

Tout commence avec le parcours de Gigi. La jeune actrice fréquente un hôtel à Los Angeles, où elle doit passer une audition. Mais un événement assez mystérieux et suffisamment grave pour interrompre toute électricité dans le quartier survient alors qu’elle était dans un ascenseur. L’hôtel moderne se transforme alors en gigantesque prison et elle se trouve obligée de cohabiter avec 7 autres personnes…


Ne tournons pas autour du pot, ce pilote pose d’emblée un problème insoluble ! Le casting semble être un vaste échec. Alors oui, il n’est pas exclu — restons dans la science-fiction — si la série était retenue, de voir ces actrices et acteurs s’améliorer mais cela semble compliqué à surmonter, même pour une série de genre.
Louise Monot (Gigi) ne s’en sort pas trop mal individuellement, mais elle ne parvient pas à nous convaincre tout au long de ces 55 minutes. Plus généralement aucun des huit ne parvient à se mettre véritablement à l’aise et ils ne sont pas aidés par des caractéristiques surdimensionnées, je veux notamment parler des accents. Il y a en particulier le personnage de McCormick interprété par le gallois (d’origine) Andrew Howard — vu recemment dans Banshee — et a qui on a demandé de surjouer au maximum les intonations d’un irlandais grossier.

Certain s’arrêteront là mais beaucoup pardonneront pour l’instant car il s’agit de Chris Carter. Le papa de The X-Files a donc choisi Amazon pour tenter un comeback ! Il écrit et réalise ce pilote de The After mais après une dizaine d’année d’absence, il ne semble pas rouillé le moins du monde puisqu’il avoue avoir un autre projet en cours pour AMC.

S’il y a une certaine continuité avec le paranormal, le thème central d’X-Files et Millenium, The After s’inscrit parfaitement dans les tendance contemporaines. Le principe de la situation post-apocalyptique évoque fortement les dernières tentatives à-la-Lost comme The Event, FlashForward ou bien encore Revolution. Mais les similitudes qui m’intéresse le plus sont à comparer avec The Walking Dead. Là aussi, il y a ce principe du chacun pour soi latent face à une menace constante. Seulement le zombie est relativement prévisible et la série d’AMC est confrontée à un renouvellement particulièrement ardu à faire durer.
Il n’est absolument pas question pour moi de révéler ici en quoi le zombie se transpose dans The After mais il véhicule une forte dose de mystère.

L’extrait que je propose un peu plus haut est assez trompeur. Il donne l’impression d’une série à grand spectacle. Hors ce pilote est, au contraire, relativement, minimal. De nombreuses scènes jouent sur le huis clos et sont d’authentique phobies d’un Carter souvent inquiet dans ce Los Angeles tentaculaire. les tons de couleur très froids participent à cette ambiance pesante qui conduit progressivement le téléspectateur à s’immerger dans un univers qui se serait fracturé avec son cours normal.
On tutoie alors la magie potentielle de cette série en devenir qui semble pouvoir fasciner au delà d’un final particulièrement inattendu !

the after (Amazon Originals)Ce pilote de The After vaut le déplacement et je me vois continuer de le recommander même si la série ne se faisait pas.

Pour voir mes billets sur les autres pilotes, c’est par ici : Transparent, Bosch et Mozart in the Jungle !

Visuels & Vidéo : The After / Amazon Studios

4 réflexions sur “The After s01e01

  1. Quand je pense que tu me trouves bon public !😛
    Non en fait je le suis parce que comme toi je vois derrière les aspects qui m’ont agacé un potentiel vraiment sympa et je sais que si la série est produite je serai bien capable de la tenter même si le pilot ne m’a pas du tout emballée ! (donc ouais en fais je suis bon public t’as raison!) mais puisqu’on est dans la science fiction ils peuvent peut être virer Louise Monot et nous mettre une autre actrice à la place non ? ou la tuer dans l’épisode 2… lol

    J'aime

    1. HAHAHA, j’avoue, j’aime bien me la jouer mais je me retrouve souvent avec plaisir devant des séries qui ne volent pas bien haut, et pour pousser la confession plus loin, actuellement ce serait Bitten !
      Mais pour en revenir à The After, plus j’y pense et plus j’accorde du crédit à la thèse de l’accident. Si la série devait poursuivre, j’imagine assez bien que le tir pourrait être corrigé…

      J’en profite pour faire une précision : on sait depuis ce matin que la diffusion des pilotes s’arrêtera ce dimanche !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s