Hatfields & McCoys Part 1/3

Part 1
hatfields and mccoys s01e01

L’année dernière à pareille époque (voir mon post), nous pouvions découvrir la mini-série The Kennedys sur France 3 (Pour info elle sera rediffusée sur Arte cet été). Si je vous en parle ici, c’est parce qu’il s’agissait de la première fiction commandée par la chaîne History qui l’a par la suite rejetée pour « insuffisance historique »…
La chaîne remet le couvert cette année avec un triptyque sur la légendaire rivalité entre les Hatfields et McCoys avec encore de gros moyens et un casting impressionnant dont Kevin Costner et Bill Paxton !

Pour ce mettre dans l’ambiance, je vous propose de découvrir la bande originale de cette mini-série signée justement par sont acteur principal, Costner et son groupe Modern West dans un style très Country bien sûr :



Au départ (et c’est parfaitement décrit dans cette première partie) il y a deux pères de familles qui combattaient ensemble sous la bannière des sudistes durant la guerre de sécession et qui vont par la suite basculer dans une rivalité entraînant leurs familles d’abord pour aller presque jusqu’à l’affrontement entre deux états (Le Kentucky et la West-Virginia). Si on parle ici d’événements qui se sont déroulés durant la fin des années 1800, cette vendetta a profondément marqué l’imaginaire américain, devenant une expression qui revient lorsqu’on veut qualifier une rivalité, voir une justice privée.

Quand il s’agit de représenter cette époque, que cela soit au cinéma ou à la télévision, on a souvent le droit à des effusions larmoyantes à souhaits et c’est pourquoi j’étais très méfiant en débutant ce visionnage. Je dois bien avouer désormais que j’avais complètement tort : cette première partie regorge de passages qui auraient pu être amenés de façon à déclencher des crises lacrymales mais il n’en n’est rien !
La première impression est vraiment bonne même. On sent qu’un soin tout particulier a été apporté à la reconstitution historique. Du début sur le champ de bataille aux scènes de vie agricole par la suite, tout semble très naturel et totalement convaincant pour nous propulser dans ce récit.

Les deux familles étant vastes, le casting forcément choral qui s’offre à nous donne une belle dimension à cet affrontement ! Ce premier volet passe très vite. On découvre progressivement les différents personnages et les liens qui les lient ou les opposent et l’on passe d’une idée préconçue où l’on imaginait un combat de coqs, à une partie de jeu d’échecs grandeur nature, où chaque mouvement, d’un côté comme de l’autre, occasionne des conséquences…
Au delà des deux têtes d’affiches qui offrent déjà de belles performances, les seconds rôles sont très intéressants et je retiens en particulier la prestation du toujours très bon Tom Berenger.

Voilà, j’ai très peu de critiques à faire sur ce que j’ai vu pour l’instant et j’y reviens prochainement pour un bilan peut être un peu plus objectif !

Visuel : Hatfields & McCoys / History
Musique : Kevin Costner and Modern West avec Sara Beck « I know these hills »
(2012 Madison Gate Rec.)

Une réflexion sur “Hatfields & McCoys Part 1/3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s