The LA Complex s01e03

Who you know
the LA complex s01e03

Voilà une série qui me laisse perplexe ! Après une première brochette de six épisodes en début d’année, The LA Complex sera de retour dès le 17 juillet pour treize épisodes supplémentaires.
Je vais tenter d’exprimer ici pourquoi cette production canadienne me fascine sur certains points et nettement moins sur d’autres…

Avant d’être reprise par la CW, The LA Complex est apparue sur la chaîne MuchMusic (à thématique musicale comme son nom l’indique, qui fait partie du groupe canadien CTV) et c’est donc fort logiquement que l’on y retrouve un riche univers sonore. En plus de la présence d’un groupe qui apparaît lors des folles soirées du lieu de résidence de nos héros, les épisodes sont ponctués de titres très intéressants comme ce morceau du Californien (régional de l’étape donc) Polaris at Noon :



Dans mon premier post sur cette série, je soulignais combien l’idée de départ est assez classique ! Son traitement et la profondeur employée pour dévoiler son propos est par contre tout à faut unique.
Citons par exemples dans cet épisode la question de l’homosexualité refoulée ou bien la transition du spectacle en petite tenue vers la sextape ! Pour un projet qui se propose de reproduire le parcours de jeunes pousses en milieu hollywoodien, les thèmes abordés sont bien loin de la langue de bois et du superficiel.
Mais pour aller plus loin, ce que je trouve absolument extraordinaire ici, c’est la capacité à amener ces rebondissements systématiquement sur le mode de la surprise.  Cela donne un caractère très tendu à la série qui s’effeuille sans jamais laisser entrevoir de directions futures envisageables. A ce titre le complexe est déjà une incontestable réussite !

Au discrédit de la série, je maintiens malheureusement toutes les réserves que je soulevais dès le début ! La forme est très peu inspirée pour ne pas dire insuffisante et les acteurs manquent de consistance.
Alors il est vrai que l’on est censé assister à l’émergence de jeunes talents mais il n’y a pas toujours la sincérité que l’on souhaiterait les voir affirmer.

Tout ça reste néanmoins très prometteur et avec l’arrivée des treize épisodes supplémentaires, il y a une marge de progression qui semble à portée pour faire de The LA Complex une vraie bonne surprise cette année !

Visuel : The LA Complex / Much (CTV)
Musique : Polaris at Noon « red » (2011 Noise Coalition )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s