Political Animals s01e01

Pilot
Political Animals s01e01

Political Animals est une « mini-série » en six parties qui a été diffusée cet été sur USA Network. Remarquez que j’emploie des guillemets pour parler de mini-série car j’ai cru comprendre qu’il y avait une fin très ouverte et l’espérance d’une suite…

Même si on ne le découvre qu’à l’épisode suivant, je ne résiste pas à vous proposer d’écouter le morceau choisi pour accompagner le générique ! Il s’agit d’un titre des The Kills que voici :



Comme son titre l’indique, Political Animals s’intéresse au jeu politique et en particulier au destin d’une famille habituée aux plus hautes sphères de l’état américain. On découvre ainsi Elaine Barrish, dont l’ex-mari volage fût président, qui après avoir perdu l’investiture démocrate, s’associe à son rival et hérite du rôle de Secretary of State (centré sur les affaires étrangères). Il est d’ailleurs intéressant de constater que c’est Hillary Clinton qui occupe le poste actuellement et qu’elle se trouve être aussi une femme d’un ex-président peu épargné par les affaires extra-conjugales…

Mais passons tout de suite au gros point fort de la série : son cast ! Car pour interpréter le rôle principal, les producteurs ont eu l’excellente idée de faire appel à Sigourney Weaver. On ne la présente plus et pour se glisser dans la peau d’une femme de pouvoir qui sait imposer une aura naturelle, le choix s’avère tout simplement parfait.
Autour d’elle, on retrouve aussi une ribambelle de têtes connues qui constituent un ensemble solide et parfois même lors de scènes collective (le repas de famille), tout bonnement impressionnant ! On peut citer Carla Gugino dans le rôle d’une journaliste et l’ancien président et ex-mari interprété par Ciarán Hinds qui tirent leur épingle dès ce pilote.

En ce qui concerne l’intrigue, je serai moins dithyrambique ! Si on voulait ne pas trop accabler les scénaristes on pourrait qualifier le pilote de diesel. Avec des rôles bien déterminés et une suite d’événements pas si nombreux que cela, il y a beaucoup à redire sur ce départ un peu chaotique et qui manque cruellement de finesse.

La mise en scène est malheureusement du même tonneau ! Avec une telle distribution, cela méritait autre chose que cette suite de séquences au classicisme désuet pour ne pas dire balourd. J’ai en tête une sortie de meeting où les acteurs principaux déambulent avec un éclairage extérieur dans leur dos qui s’étale en d’affreuses résonances ni faites ni à faire…

Il suffit juste d’une simple séquence qui nous permet d’apprécier tout le talent de Weaver pour oublier ces défauts. C’est donc avec impatience que nous nous projetons vers la suite en espérant que l’écrin se peaufine avec les épisodes…

Political Animals PosterVisuels : Political Animals / USA network
Musique : The Kills « Future starts slow »
(2011 Domino Rec.)

2 réflexions sur “Political Animals s01e01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s