American Horror Story s01e08

Rubber Man
American Horror Story s01e08

Dans mes précédents posts cette semaine, j’ai évoqué le terme « vieilleries ». Après réflexion, il serait plus judicieux de parler tout simplement de séries pour lesquelles je suis à la bourre ! American Horror Story, dont je vais vous parler maintenant, en est un bel exemple. Nous nous trouvons au milieu de la première saison alors que la deuxième est en cours….
Il se trouve qu’elle fait même l’actualité puisque l’on vient d’apprendre son renouvellement pour une troisième saison (la série est un vrai succès, les audiences ayant nettement progressé par rapport à l’an passé).

Cette première saison a désormais un petit nom : Murder House ! Si vous êtes à jour sur la série, je ne vous apprends rien mais pour les autres, sachez que la seconde saison raconte une histoire complètement différente. Terminé l’ancienne demeure en Californie de nos jours et place à un asile (la deuxième saison est sous-titrée Asylum) sur la côte est au milieu des années 60.

Lorsque je parle de la série autour de moi, les avis sont très partagés ! Et pas simplement parce que c’est une série qui fonctionne sur le genre horrifique. Le récit part effectivement dans tous les sens et comporte un gros volet psychanalyse de supermarché.
En général, je ne trouve rien à redire sur ces critiques. Je défends néanmoins la série sur le choix de la structure car il me paraît logique de proposer une multitude de variations afin de ne pas lasser dans un genre où il est très compliqué de faire de l’original. The Walking Dead bénéficie d’un buzz (qu’elle a d’ailleurs en partie créé) sur les zombies. Pour AHS, il était au contraire tout à fait inconcevable de construire une saison avec une seule source de menace pour la famille Harmon sans faire dans le répétitif…

Dans cet épisode nous apprenons l’identité de l’homme caoutchouc (voir photo) ! Les contours de la brochette de trouble-fête sont désormais bien établis. Contrairement à d’autres séries pour lesquelles je suis en retard, il est plutôt agréable de constater que le fait que la saison suivante ne concerne pas les personnages de ce premier opus n’a en rien altéré le suspense et l’attente qui se ressent avant les dernier épisodes.
La mise en scène n’est pas flamboyante au sein de ce huitième épisode mais c’est tout de même le gros point fort de la série. Non seulement, le genre à frissons est pleinement assumé mais il est de plus très soigné dans une mise en place formelle très léchée.

American Horror Story (FX) season 1 posterAprès des débuts qui m’avait laissé en partie perplexe, je n’hésite plus à rejoindre le camp des défenseurs de l’histoire d’horreur américaine ! Et puis vous conviendrez que de nos jours c’est finalement faire preuve de caractère que de choisir de ne pas convier des vampires ou des zombies pour faire peur…

Visuels : American Horror Story / FX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s