Partners s01e06

Temporary insanity
Partners s01e06

Le titre de l’épisode dont il est question ici et que l’on pourrait traduire par « démence temporaire » correspond peut être à l’explication à laquelle vous penser pour décrire ma volonté d’aller jusqu’au bout de Partners, la comédie annulée par CBS dès la mi-novembre !
Alors que j’étais globalement satisfait des nouveautés en matière de comédie lors de la rentrée, la suite s’est avérée plus compliquée et j’ai unanimement revu tout cela à la baisse (mention spéciale pour Mindy pour laquelle j’expliquerai ça ici assez vite…). Partners, malgré tous ces défauts, et sans que l’on soit plus surpris que ça par son annulation, avait tout de même progressé !

Une fois n’est pas coutume, je vous recommande un post assez proche de ce que je ressens pour cette série ! Je prends habituellement bien soin de ne pas trop lire les confrères avant d’avoir écris ce que j’avais à dire, dans le soucis de garder une sincérité maximale. En l’occurrence, ce texte de Conundrum est très bien et je vous le conseille vivement !

Avec Partners, on pourrait parler d’une sitcom à la papa ! les décors sont parfaitement calibrés et n’étonnent plus personne, l’ambiance avec rires enregistrés sonne bien creuse et même le principe de la bromance entre deux potes de toujours dont un gay ne convainc pas de prime abord (le duo de créateurs David Kohan et Max Mutchnick, déjà responsables de Will & Grace étant pourtant dans ce cas paraît-il…).
Mais l’énergie des acteurs est communicative et l’écriture, malgré son insuffisance en rires, est de qualité. Je voudrais citer en exemple, une figure de style très utilisée en sitcom, le comique de répétition. C’est un procédé auquel j’adhère rarement mais il est si brillamment utilisé dans la série que l’on touche là à de l’orfèvre.

Les épisodes cinq et six étaient nettement plus efficaces que les précédents. Et j’en veux pour preuve l’ajout de deux éléments nouveaux à même de renouveler le schmilblick.
Tout d’abord l’arrivée des frères jumeaux, ex-collègues et néo-concurrents. En plus de leur caractère humoristique (à démontrer), ils amenaient un peu de perspective dans la vie professionnelle de nos deux héros.
Et puis l’utilisation d’effets spéciaux bienvenus (légers bien sûr compte tenu du format de la série) comme pour la scène du miroir.

Partners (CBS) season 1 posterIl aurait sans doute fallu un casting bien plus haut de gamme pour permettre à Partners de résussir sur ce schéma mais je pense aujourd’hui que si la série avait poursuivit son chemin, je lui aurait été fidèle !

Visuels : Partners / CBS

Une réflexion sur “Partners s01e06

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s