Legit s01e03 « love »

(FX) 5 épisodes déjà diffusés sur 13 prévus
Legit s01e03

Après The Americans hier, on reste sur FX avec la comédie Legit, là encore pour un troisième épisode. Voilà une série dont on parle assez peu sous nos latitudes, qu’on aurait trop vite fait de la qualifier de Louie-like (moi le premier) et, qui mérite plus d’intérêt, tout simplement.
Le pilote m’avait plutôt laissé de marbre (voir mon post), mais après trois épisodes, mon point de vue a évolué, jugez plutôt :

De quoi s’agit-il ? Jim Jefferies est est un trentenaire subitement concerné par l’envie de faire le bien. Comme il est pour le moins désordonné, ces intentions n’apparaissent pas immédiatement, mais progressivement, alors qu’il s’investit auprès du frère de son meilleur ami, atteint de dystrophie musculaire, un bon fond surnage au dessus d’une multitude de comportements typiques du branleur patenté.
Le principe qui consiste à se mettre en scène en insistant sur les défauts, de manière plus ou moins autobiographique, n’est pas nouveau. Il y a Louie CK bien sur (Jefferies est un comédien de Stand-up à succès comme lui) qui jouit d’un crédit immense et pas toujours en rapport avec sa série modeste et intelligente. Dans un autre registre, Lena Dunham malmène aussi son personnage d’Hannah dans Girls, ce qui lui vaut d’ailleurs moult critiques carrément injustifiées, il faut bien le dire.

En prenant soin d’un handicapé à sa façon, Jefferies donne au départ l’impression de s’emparer trop facilement d’un sujet « choquant » (notez bien les guillemets). Et puis, les scènes se succédant, on se familiarise avec un naturel déconcertant. C’est toute la série qui s’imprègne d’une légèreté (sauf pour l’humour…) et d’une imprévisibilité des plus réussie.

Legit parvient pour l’instant à créer un récit continue et cohérent qui s’octroie de l’espace pour son comique principal, là où Louie opte pour une solution de facilité en empilant des scènes sans relations, entrecoupées d’extraits sur scène. Ce n’est pas une mince affaire quand on sait toute la versatilité des pratiquants de Stand-up…

Pour terminer, j’ai noté une franche amélioration quand à la mise en scène depuis le second épisode. Ce qui me ferait presque dire que le pilote était tout simplement raté !

Legit (FX) season 1 posterDans un contexte où les dramas de très bonne qualité se succèdent, Legit fait office de véritable bouffée d’air frais.

Visuels : Legit / FX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s