Bates Motel s01e01 « first you dream, then you die »

(A&E) 10 épisodes depuis le 18 mars
Bates Motel s01e01

En découvrant ce pilote, deux cas de figures s’offrent à vous ! Soit vous reconnaissez en Bates Motel ce lieu célèbre du Psycho d’Hitchcock, soit vous n’avez pas vu ce classique (ni les autres films de la franchise) et c’est d’un oeil assez neuf que vous découvrirez la série. Si vous êtes dans le deuxième cas, pas de panique, nous somme ici très loin du roman de Robert Bloch qu’Hitchcock adaptait librement. Si vous êtes dans le premier cas, et cinéphile de surcroît, oui, j’ai revu le film, mais n’attendez pas de moi que je fasse le coincé du slip, pleurant parce qu’il ne retrouve pas l’univers du chef d’oeuvre de 1960 !
Bates Motel s’intéresse effectivement à la jeunesse du Norman Bates de Psycho, mais dans un cadre actuel, forcément éloigné par conséquent, et donc plus libre aussi…

Suite au décès de son mari, Norma, la maman de Norman (comme c’est commode) décide de s’installer avec son fils, non loin de la mer, dans un Motel qu’ils vont retaper afin de partir sur de nouvelles bases. Mais très vite, White Pine Bay s’avère pour le moins hostile…

En parlant d’Hannibal récemment, j’évoquais cette tendance à faire revivre des franchises populaires, censées (à tort ou à raison) attirer l’attention du public plus facilement. En l’occurrence les gens d’Universal semblent avoir confié les clés du camions aux bonnes personnes : Carlton Cuse (Lost) et Kerry Ehrin (Friday Night Lights), Mesdames, Messieurs !
Il faut bien peu de scènes à observer dans ce premier épisode pour réaliser combien la science du suspense de l’un va faire de fantastiques étincelles avec l’expertise des relations humaines (et en particulier familiales) de la deuxième.

Bates Motel s01e01

Ces deux scénaristes reconnaissent d’ailleurs volontiers y amener leurs sensibilités affinées sur leurs deux illustres séries respectives, auxquelles ils ajoutent une référence assumée qui fera plaisir à bon nombre d’entre vous : Twin Peaks !
La petite ville qui accueille les Bates n’est pas aussi boisée que celle de Lynch mais elle lui ressemble de par ce caractère hors du temps. Le rythme de Bates Motel, et l’approche des différents personnages (tous un peu étranges) évoquent également Twin Peaks.

Mais, ce qui frappe d’emblée le sériephile qui découvre BM, c’est cette absolue perfection du duo d’acteurs principaux ! Freddie Highmore (Norman) et Vera Farmiga (Norma) sont fascinants et délivrent une performance aussi parfaite qu’emplie d’une complicité rare à l’écran. C’est, à n’en pas douter, la première grande réussite de la série.

La mise en scène se fait plutôt discrète sur ce pilote mais le choix des décors dont la fameuse maison qui surplombe les chambres du motel est diabolique d’efficacité !

Bates Motel (A&E) posterJ’aimerais cacher mon excitation et atteindre une certaine objectivité mais j’ai le sentiment que tout est parfait. J’y reviens très vite pour analyser le récit avec un peu plus de détails…

Visuels : Bates Motel / A&E 

4 réflexions sur “Bates Motel s01e01 « first you dream, then you die »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s