Hannibal s01e04 « Oeuf »

(NBC) 6 épisodes déjà diffusés sur 13 prévus
Hannibal s01e04

La semaine dernière, les spectateurs américains auraient du découvrir l’épisode 4 (intitulé Ceuf mais on imagine qu’il s’agit d’Oeuf plutôt) d’Hannibal. Mais en lieu et place, c’est le cinquième (intitulé Coquilles) que le publlic pu découvrir ! Ce choix est expliqué par Bryan Fuller (créateur de la série) comme suit auprès du magazine Variety :

“With this episode, it wasn’t about the graphic imagery or violence. It was the associations that came with the subject matter that I felt would inhibit the enjoyment of the overall episode. … It was my own sensitivity.”

Fuller souhaitait donc éviter un amalgame. On pense logiquement à la toute récente tragédie de Boston mais c’est surtout la tuerie de Newton dans une école élémentaire qui pouvait être reliée à cet épisode. Le tournage de l’épisode avait eu lieu bien avant cet événement en décembre de l’année dernière.

Mais pour permettre aux spectateurs de rester au contact de l’intrigue générale, six passages contenant les scènes ne concernant pas l’enquête du jour, furent mis en ligne.
La série étant une production largement vendue à travers le monde, il était à prévoir que l’épisode dans son intégralité ne resterait pas longtemps inconnu de la toile. Finalement, trois jours plus tard, il faisait une entrée remarquée sur itunes, démontrant au passage les limites de l’affectation…

Comme d’habitude, je ne révélerai rien ici, et ce d’autant plus qu’il s’agit d’une série qui, malgré la mise en place d’enquêtes différentes à chaque épisode, garde un volet feuilletonnant important. Je m’attendais à un récit étonnant. Fuller avait claironné que son Lecter ne serait pas malfaisant de prime abord et qu’une personne ignorant tout de la mythologie Hannibal pourrait y voir, au contraire, un personnage bienfaisant !
Pourtant je déguste les épisodes dans un état qui a quelque chose à voir avec la transe, subjugué et fasciné par les échanges entre Will, Hannibal, Alana, Jack ainsi que la mystérieuse Abigail.

Je ne soutiens pas l’intégralité des choix effectués pour la mise en scène. L’espèce d’essuie glace lumineux qui marque l’entrée de Will dans les pas du meurtrier est un effet que je trouve grossier. Mais il y a incontestablement une direction visuelle forte qui reste en tête et des décors très picturaux tout à fait en accord avec le sujet.

Enfin, je me dois d’affirmer que pour Hannibal, le casting fait vraiment la différence ! En parlant du pilote, je n’avais pas manqué d’évoquer le trio principal. Il est définitivement dans la continuité et on peut souligner en particulier la performance d’Hugh Dancy constamment à fleur de peau qui, à chaque épisode, impressionne son monde.
Avant l’arrivée de sérieux clients comme Eddie Izzard et Gillian Anderson, on remarque l’apparition de la toujours élégante Gina Torres (Suits) dans le rôle de la femme de Crawford (ce qui est également le cas dans la réalité avec Laurence Fishburne).

Hannibal (NBC) posterAprès ce quatrième épisode les mormons de Salt Lake City (qui avait déjà frappé avec The New Normal et The Playboy Club) ont décidé de ne plus diffuser Hannibal. Il privent ainsi leurs spectateurs d’une des séries, si ce n’est LA série la plus inspirée sur un grand network de ces dernières années !

Visuels : Hannibal / NBC

Une réflexion sur “Hannibal s01e04 « Oeuf »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s