Mad Men s06e10 « a tale of two cities »

(AMC) une septième et dernière saison est prévue
Mad Men s06e10

La sixième saison des Mad Men s’est conclue fin juin. Nous avons un peu de retard mais ce décalage est pleinement assumé ! Je crois que nous ne sommes pas pressés d’en finir pour nous trouver dans cette position qui consistera à attendre la dernière salve d’épisodes de cette série ô combien importante.
D’ailleurs, cette ultime saison pourrait être coupée en deux et Matthew Weiner ne s’opposerait pas à ce procédé déjà utilisé par la chaîne pour Breaking Bad.

Généralement, les sériephiles amateurs des aventures de Don Draper affectionnent de débattre sur la saison qu’il trouve la plus aboutie. Mad Men parvient pourtant à maintenir une constance qui force l’admiration. La saison passée, pourtant émaillée des difficile discussions entre Weiner et la chaîne quand aux rallonges de budgets, avait su nous surprendre tout autant.
Cette année, après dix épisodes, je trouve ce sixième volume très dense et surtout très homogène (et je développerai tout ça dans un texte plus général après en avoir terminé…). Par nature la série n’est pas linéaire dans le sens où l’histoire et bien d’autres événements viennent souvent troubler le cours des éléments. Ce dixième épisode est très thématique et il rejoint en cela ces accidents de parcours.

Comme souvent, je n’entre pas dans les détails (quoique je suis un peu bavard cette fois-ci…) mais si vous n’aviez pas encore vu l’épisode et que vous souhaitez légitimement le découvrir sans idées préconçues, je vous recommande donc chaudement de ne pas lire ce qui suit !

Très ancré historiquement, l’épisode n’est pourtant pas autant guidé comme pouvait l’être le cinquième épisode avec l’assassinat de Martin Luther King. Il est toutefois traversé par le sujet de conversation principal en cette année 1968, je veux bien sur parler de la guerre du Vietnam.
Les Démocrates tiennent une convention à Chicago et les rassemblements prévus en marge du sommet vont virer aux émeutes. Les conversations, parfois anodines, dérapent dans l’affrontement verbal et c’est magistralement retranscrit dans cet épisode (entre Ginsberg et Cutler par exemple) !

L’usage des psychotropes est un thème récurrent dans la série. On se souvient des hallucinations de Roger suite à une expérience LSD haute en couleurs la saison passée (S05e06). Sans relier directement l’usage des stupéfiants au mouvements contre la guerre, il est pourtant astucieusement amené aux lèvres de nos pubards en surcroît de stress. Don fait le grand plongeon (au propre comme au figuré) dans une soirée très décontractée à Beverly Hills et Pete tente de décompresser en fin d’épisode.

Le déplacement d’Harry, Roger et Don en Californie permet surtout de réactiver les contrastes. Alors que Crane semble nager comme un poisson dans l’eau, Roger et Don éprouvent plus de difficultés à s’adapter (étouffant dans leurs costumes gris), symbolisant ainsi leur appartenance à une génération dépassée ! Hors de leur environnement habituel sur Madison Avenue, ils ne font plus illusion et ne peuvent cacher qu’ils sont irrémédiablement largués.
La série s’est déplacé plusieurs fois sur la côte ouest principalement lorsque Don visitait Anna. j’aime beaucoup ces escapades souvent synonymes de tournages en extérieur qui tranche fortement avec les décors fermés de l’agence.

Et puis je ne résiste pas à vous proposer un peu de musique ! La bande son est toujours très significative dans Mad Men. Piece of my Heart qui s’écoute en fin d’épisode est un classique Soul revu ici par le groupe des débuts de Janis Joplin. Le nom de son quintette psychédélique basé à San Francisco est en lui même tout un programme : Big Brother and the Holding Company !



Mad Men (AMC) season 6 posterIl n’y aura pas eu de bouleversements dans cet épisode et pourtant, c’était très bon !

Visuels : Mad Men / AMC

2 réflexions sur “Mad Men s06e10 « a tale of two cities »

  1. excuse moi Yann, je ne trouve pas l’endroit ou je peux te demander un renseignement.
    donc je te le demande avec ce présent message si tu permets…
    est ce que la série RECTIFY est toujours en cours, car je n’arrive pas à trouver l’après épisode 6
    merci de ton renseignement…
    J’ai encore vu de très bonnes séries grâce à ton blog genre Hatufim ou the bridge inconnue pour cette dernière mais très bonne qualité danoise…

    J'aime

    1. Alors, j’ai une adresse mail que tu peux trouver en colonne de droite (c’est discret pour éviter le spam dans la mesure du possible). Sinon, tu peux aussi me contacter sur la page Facebook ou sur Twitter (les deux se trouvent en colonne de droite également).

      Pour Rectify, il n’y a que six épisodes en saison 1 mais une saison 2 de 10 épisodes est prévue !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s