Tunnel s01e03

(Canal+/Sky Atlantic) 10 épisodes depuis le 16 octobre sur Sky et à partir du 11 novembre en France
Tunnels01e03

C’est en ce lundi 11 novembre que les abonnés de Canal Plus pourront voir le bout du tunnel (ok j’avoue, elle est un peu facile celle là) ! Car, de l’autre côté de la Manche, les téléspectateurs anglais on déjà vu trois épisodes (sans compter le quatrième de cette semaine). Malgré tout, on relativisera ce décalage car la diffusion française, à raisons de deux épisodes par soirées, aura vite rattrapé l’anglaise.
En lisant ces lignes, vous ne savez peut être pas que j’ai entrepris le visionnage parallèle de la série originale et de son remake américain, voici de cela quelques semaines. Car oui, Tunnel est un remake mais il a également la lourde étiquette (compliquée à assumer) de deuxième remake ! J’ai donc déjà eu l’occasion de dire beaucoup de bien de la suédo-danoise Bron/Broen (voir mon introduction et un bilan de la première saison) et un avis plus mitigé sur l’américano-mexicaine The Bridge fera l’objet d’une note ultérieure (en attendant, je vous renvoie vers le tag de la série sur ce blog).
Après trois épisodes, nous avons toutefois une bonne idée du positionnement de The Tunnel par rapport à ces deux ponts de prédécesseurs et elle s’avère tenir parfaitement la comparaison.

Les forces de police anglaises et françaises sont appelées dans le tunnel sous la manche. Et pour cause, un cadavre vient d’être découvert à l’emplacement de la frontière fictive. Les enquêteurs français reconnaissent alors la victime comme étant une députée de leur pays mais cette énigme prend de l’ampleur lorsque l’on découvre que la partie inférieure du corps appartient à une autre personne d’origine galloise…


Comme pour The Bridge, il est difficile de faire abstraction de la série originale en la découvrant. En adoptant un nombre d’épisode similaire (10 ép. là où The Bridge en compte 13), Tunnel s’avère plus proche (sur la forme) du récit scandinave. Néanmoins, elle se détache plus dans le contenu ! Le personnage de l’enquêtrice est présentée de manière beaucoup plus « normale » que son homologue de Malmö aux troubles comportementaux bien plus apparents.
Ce changement, relativement subtil, en impulse beaucoup d’autres et permet de créer une autre lecture dans un contexte qui évolue lui aussi. Le téléspectateur qui a déjà vu une des deux autres séries n’est pas surpris mais il découvre agréablement un travail d’adaptation pertinent. Forcément j’ai du mal à imaginer comment un néophyte pourrait percevoir ce Tunnel mais je pense que son opinion ne peut être que meilleure !

Les trois séries reposent beaucoup sur le duo policier improvisé. Sofia Helin et Kim Bodnia étaient époustouflants dans la version originelle. Diane Kruger et Demián Bichir n’étaient pas aussi performants (à mon humble avis car j’en connais qui ont un faible pour Kruger…) dans la version FX. Je n’attendais donc pas monts et merveilles de Clémence Poésy et Stephen Dillane. Hors, justement, c’est la bonne surprise du Tunnel ! Dillane est très bon en inspecteur à l’humour anglais délicieux (et en tout cas bien plus intéressant ici qu’avec son personnage constipé du Game of Thrones). Poésy, surtout, est à la fois abrupte et mystérieuse. Son personnage est beaucoup plus équilibré et cela n’affaiblit en rien le duo qui se forme.
Si je préfère ce duo à celui de The Bridge (FX), le casting n’est pas aussi brillant dans son ensemble, notamment chez les seconds rôles ! On peut par exemple citer le rôle du journaliste qui revient ici à Tom Bateman (Da Vinci’s Demons) et qui livre la moins bonne performance des trois versions.

Enfin, un mot sur la mise en scène qui avait fort à faire pour rivaliser avec les deux autres réalisations impéccables. Les deux premiers épisodes ont été confiés à Dominik Moll (Harry, un ami qui vous veut du bien). Son univers souvent opressant convient bien à la série et il s’y plait comme un poisson dans l’eau.
Son travail, très marqué par les décors de bord de mer en région Nord-pas-de-Calais et sur la côte anglaise ne dépaysera pas ceux qui auront aprecié la série scandinave.

Tunnel (Canal Plus) posterEn définitive, Tunnel s’avère à la hauteur et j’ai hâte de voir quels changements ont été prévus par la suite. Il faudra également surveiller la prestation des acteurs lorsque les choses prendront de l’ampleur dramatique mais l’on peut déjà affirmer que ce remake n’est pas inutile !

Visuels : Tunnel / Kudos Films & TV / Shine France / Canal+ / Sky Atlantic

Une réflexion sur “Tunnel s01e03

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s