Ground Floor s01e02 « off to the races »

(TBS) 10 épisodes diffusés depuis le 14 novembre
Ground Floor s01e02

Le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied dans le secteur comédie de cette rentrée ! Il y a bien eu Brooklyn Nine Nine dont je ne suis pas sur qu’elle tienne la route à moins que Trophy Wife parvient à prendre de l’ampleur (je reviens prochainement sur ces deux là). C’est dans ce contexte et en profitant de l’habituel trou d’air dans la programmation des networks durant les fêtes de fin d’année que TBS nous propose son Ground Floor  (le dixième épisode est prévu pour le 16 janvier) !
A priori, il n’y a rien ici de bien nouveau sous les lumières des open spaces mais cette comédie, tout ce qu’il y a de plus classique, fait de belles choses avec une recette vielle comme le monde.

Brody Moyer est un banquier à succès et accessoirement favori du pdg. On fait connaissance avec lui alors qu’il découvre que sa dernière conquête se trouve être employée dans la même boîte que lui mais au service maintenance qui se trouve au rez-de-chaussée…


Ground Floor est une création de deux spécialistes du genre sitcom. Greg Malins (HIMYM, Better with You, Will & Grace) et surtout Bill Lawrence (Spin City, Scrubs, Cougar Town) sont parfaitement armés pour délivrer ce septuor mis en scène avec public.
Le point de départ est archi-connu puisqu’il s’agit d’une rencontre entre un homme et une femme, en apparence anodine, qui va se construire par la suite. Autour du couple, on rencontre alors des personnages qui nous semble tout de suite familier, et pour cause, puisqu’il sont tous d’énormes clichés. Il y a le patron avec un melon phénoménal, le wing-man excentrique, le collègue jaloux et cynique, l’allumeuse pas très futée et enfin le benêt qui sert de faire-valloir dans les scènes de gags plus ou moins réccurents.

On en arrive alors à ce point où vous vous demandez pourquoi je m’attarde sur cette série qui ne semble rien avoir pour elle ! Eh bien en fait, si, il y a au moins deux raisons qui poussent à aimer Ground Floor.
Premièrement, le casting a ceci d’intéressant qu’il remplit parfaitement sa mission. Chaque actrice et acteur se glisse parfaitement dans sont rôle et donne une belle mesure de son personnage aussi convenu qu’ils soit. Le couple principal, notamment fonctionne assez bien. Il y a cette alchimie, ce petit je ne sais quoi qui fait qu’on y croit. Individuellement, Briga Heelan (Jenny) et Skylar Astin (Brody) ne nous passionneraient pas mais, ensemble, ils forment un couple crédible que l’on souhaite découvrir !
Et puis la comédie, c’est souvent une affaire d’écriture ! Il faut des répliques incisives d’entrée et en évitant les temps morts. Sur ce point, Ground Floor parvient aussi à s’imposer. La repartie n’est pas extraordinaire mais les échanges sont incisifs et font mouche rapidement.

Ground Floor (TBS) posterPour avoir vu les deux premiers épisodes, on comprend vite pourquoi la chaîne les a programmé conjointement. Après un pilote de mise en place, le deuxième fonctionne à plein et donne déjà la pleine mesure de ce Ground Floor !

P.S. : je me dois de vous prévenir que le court générique (déjà bien trop long) est d’une rare laideur…

Visuels : Ground Floor / Doozer Prod. / Warner Bros. TV / TBS

5 réflexions sur “Ground Floor s01e02 « off to the races »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s