Helix (preview)

(Syfy) 13 épisodes à partir du 10 janvier
Helix (Syyfy)

Je n’aurais pas été très bavard cette semaine ! Je ne me suis pas pour autant sevré de séries. J’étais notamment au rendez-vous de Mob City (dont je vous faisais une petite présentation il y a peu) et j’ai hésité à y consacrer quelques lignes. La diffusion des épisodes très ramassée me pousse néanmoins à patienter un peu…
Et puis, le sériephile que je suis fût complètement distrait depuis ce jeudi par une vidéo Youtube qui n’avait rien à voir avec l’univers sériel mais qui touche profondément le mélomane que je suis également. Ce 5 décembre, l’intégralité du concert de Nine Inch Nails capté le 8 novembre aux Staples Center de LA était publié sur la célèbre plateforme de vidéo en ligne. Grand amateur du groupe de Trent Reznor, la chose était forcément un événement pour moi mais c’est aussi l’occasion pour les non-initiés de découvrir le travail fantastique de l’artiste Rob Sheridan, collaborateur de longue date avec NIN, qui signe une mise en scène du show aussi spectaculaire que fascinante !

Mais revenons à nos moutons ! Je vais vous parler d’une série (qui pourrait d’ailleurs bien convenir à l’univers de Reznor et compagnie) attendue sur Syfy dès le 10 janvier. Elle se nomme Helix et la promotion lui associe invariablement le nom d’un certain Ronald D. Moore. Chez Syfy, 2013 avait été l’occasion de lancer Defiance, une série de science fiction sur laquelle la chaîne misait beaucoup et qui s’est révélée (à mon humble avis bien sûr) très vite mineure. Je vous propose donc de délimiter un peu mieux les contours de cette mystérieuse Helix !

Le centre de recherche pour la prévention des maladies (CDC en vo) envoie une équipe dans une base scientifique située en zone arctique internationale pour évaluer une menace potentielle. Le groupe s’aperçoit très vite que les chercheurs implantés dans une zone indépendante de toute juridiction sont allé très loin dans leurs manipulations…


Le couple Ronald D. Moore / Syfy évoque de belles choses ! Impliqué sur plusieurs dérivés de la franchise Star Trek (pour le compte de celle que l’on appelait alors Sci-fi Channel), on retient surtout son travail sur Battlestar Galactica.
Helix n’est toutefois pas son idée. C’est l’oeuvre d’un authentique novice, Cameron Porsandeh, qui est parvenu convaincre les gens de Sony Pictures & TV. Lorsque les pontes du studio demandèrent à Porsandeh avec qui il souhaiterait travailler son projet, il a rêveusement annoncé le nom de Moore et, à son grand étonnement, le studio l’a pris au mot ! Toutefois, comme Moore est un cador très occupé (il travaille également sur Outlander qui est aussi attendue en 2014 mais pour Starz), c’est le très expérimenté Steven Maeda qui enfilera les chaussures du showrunner.

Le casting est lui aussi relativement peu connu. Il y a toutefois, dans le rôle principal, Billy Campbell qui avait fait forte impression dans The Killing (version AMC) et plus récemment dans Full Circle.

Si l’on va un peu plus loin, il y a deux choses qui interpelle forcément le sériephile ! Il ne fait aucun doute que nous en sommes ici en présence d’une série de genre (j’ai d’ailleurs choisi une photo assez explicite je pense !). Il sera intéressant de voir comment les auteurs ont entremêlé la dimension science fiction avec une tension horrifique semble-t’il assez assumée.
D’autre part, il a été annoncé que chaque épisode traitera d’une journée, l’ensemble devant se relater sur treize jours. Il sera donc question d’un récit fortement sérialisé, ce qui constitue en soit déjà une certaine prise de risque et je sais pertinemment que cela fera fortement plaisir à une bonne partie d’entre vous.

Par extension, il est question qu’une éventuelle saison 2 pourrait conserver une partie du casting mais dans un tout autre lieu, soit un récit d’ensemble que l’on pourrait qualifier de semi-anthologique. Vous aurez sans doute remarqué qu’après mon texte sur True Detective, la semaine dernière, je continue de vous parler de ce format. De là à évoquer une possible tendance pour 2014, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement !

Helix (Syfy) posterVisuels : Helix / Lynda Obst Prod. / Muse Prod. / Sony / Syfy

8 réflexions sur “Helix (preview)

  1. Hello Yann,

    je viens de commencer cette série (faute de mieux). Je voulais voir ton commentaire, persuadé que tu dirais qq mots sur la bande son délicieusement décalée à certains moments.

    Seul point intéressant dans cette série, à part peut être qq jolies filles peu vues ailleurs..

    J'aime

    1. Je découvre très épisodiquement cette première saison (j’ai du voir 5 ou 6 épisodes à ce jour). J’aime beaucoup ! Elle n’est pas sans défauts mais c’est une série de genre efficace et bien dans son époque.

      J'aime

  2. Bon, apparemment la bande son ne t’a pas enthousiasmé.

    J’y suis, j’y reste, mais avec la même culpabilité que pour The Walking Dead. J’étais tellement heureux qu’ils trouvent un havre, et que je puisse passer à autre chose..

    Il y a plusieurs points communs d’ailleurs avec cette série. Outre le fait que les malades deviennent vite des cibles à abattre, ils sont appelé rapidement des « vectors », et la jolie docteur s’appelle Walker

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s