Bitten s01e01 “summons”

(Space/Syfy) 13 épisodes prévus et diffusés depuis le 11 janvier –
Bitten (Space) s01e03

Aujourd’hui, je vous propose de faire coup double ! Ce sera en effet l’occasion d’évoquer pour la première fois Bitten et d’en faire, par la même occasion, un nouvel épisode de ma chronique musicale du vendredi !
Était-il nécessaire de pondre une nouvelle série à base de loups garous ?! Sûrement pas, d’autant plus qu’il y a foule sur ce segment avec des séries aussi diverses que Teen Wolf et Hemlock Grove ! Je ne vais donc pas vous surprendre avec mon avis passablement négatif sur cette “mordue” supplémentaire.

Mais commençons par la musique si vous le voulez bien. Au début de l’épisode, un jeune personnage déjà peu recommandable est introduit dans un bar. Le lieu est alors propice à un placement musical mais le choix des Suuns est bien plus rare. Voici le titre en question :


Suuns est un groupe formé à Montréal. Initié par deux membres, ils sont aujourd’hui quatre à produire un rock bien dans l’air du temps avec une forte culture électronique. En sortant “images du futur” l’an dernier, ils se sont clairement imposé au delà des frontières canadiennes. Alors bien sûr, ils n’en sont pas au même point qu’Arcade Fire (basé à Montréal aussi) mais je ne saurais trop vous conseiller d’écouter leur musique.

Si Bitten est reprise par Syfy, c’est avant tout une série canadienne pensée pour la chaîne Space, basée à Toronto et principalement orientée Science-fiction. Elle est écrite par la canadienne Daegan Fryklind qui y fait ses débuts de showrunner et c’est tout naturellement que la supervision musicale a été confiée à une canadienne également.
Natasha Duprey est dans le métier depuis 2003. Elle s’occupe également de séries canadiennes comme Continuum ou Motive mais elle a sur son cv une référence qui me tient à cœur. Elle s’occupait en effet des insertions sur The L Word, qui reste encore de nos jours une référence. Je me souviens notamment de performances de Peaches ou bien encore The Organ (des canadiennes tiens, tiens) dans des prestations live au sein même de la série.

Mais qu’en est-il de Bitten ? Il s’agit de l’adaptation d’une série de bouquins que l’on doit à Kelley Armstrong. Cette romancière canadienne est pour le moins productive puisqu’elle en est à 13 volumes dans la série qu’elle a débuté en 2001 ! Elle y décrit tout un bestiaire mais la série qui nous intéresse se concentre sur le premier tome évoquant le parcours d’une jeune femme loup garou.
Les amateurs vous le diront, la série de loup garou se doit d’assurer un passage obligé crucial : la scène de transformation ! C’est que voyez vous, pour le vampire, un peu de bricolage sur la dentition, du maquillage et éventuellement une paire de lentilles de contact suffisent. Pour le loup garou, le recours aux effets spéciaux est obligatoire. Le problème est qu’après avoir vu la version particulièrement gore d’Hemlock Grove, celle de Bitten frise le ridicule.

Le récit s’organise autour d’une société secrète garante de l’espèce ! Chaque membre de la meute se voit convoqué suite aux méfaits d’un “cabot” sur les terres du loup garou alpha.
Contre toute attente, la chasse qui s’organise est intéressante. On ne connaît pas les motivations de l’intrus et les différentes personnalités de la meute se découvrent avec ce qu’il faut de mystère.

Par contre, Bitten souffre d’un gros défaut de casting. La canadienne Laura Vandervoort a ce physique au regard presque surnaturel qui convient mais elle ne déploie pas de grands talents d’interprétation. Les seconds rôles sont tous très moyens. Il faut reconnaître que le texte ne leur laisse pas grand chose à dire mais il ne brille pas non plus dans le jeu sans parole.

Au final, les amateurs de séries de genre trouveront de quoi justifier le visionnage de Bitten mais pour tout un chacun, et sauf coup de Trafalgar, la série sera vite oubliée !


Visuel & Vidéo : Bitten / Space

Musique : Suuns “bambi” (2011 Secretly Canadian Rec)

2 réflexions sur “Bitten s01e01 “summons”

  1. Raaaah c’est vrai que passer après Hemlock Grove niveau transformation, c’est compliqué ! Mais bon je suis fan de Teen Wolf donc je ne vais pas m »horrifier pour Bitten ! Je ne sais pas si tu as poussé plus loin que le pilot, mais c’est vrai que dans le premier épisode c’est un peu fouilli et ça s’éclaircit dans les épisodes suivants ! Mais bon je suis amatrice de bitlit, genre littéraire à l’origine de la série donc ça explique pourquoi je suis la cible type de cette série !😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s