fe66b2db92fc4b458530464df6bbf9fb

Broad City s01e09 “apartment hunters”

(Comedy Central) saison 1 en dix épisodes et saison 2 prévue
Glazer / Jacobson / Broad City

Voilà une comédie que je voulais présenter dans cette colonne depuis déjà quelques semaines. Il m’est très vite apparu qu’elle serait une parfaite candidate à ma chronique musicale du vendredi. La bande son de Broad City est en effet parfaitement accordée avec le style exubérant des deux protagonistes et les choix musicaux, effectués tout au long d’une saison qui touchera à sa fin la semaine prochaine, sont excellents.
Finalement, je dois bien vous avouer que je suis ravi d’avoir attendu car cela me permet de vous décrire aujourd’hui ce qui restera sûrement comme le gros coup d’éclat des débuts de la série !

Ilana et Abbi sont deux jeunes femmes installées à New York et en lutte perpétuelle pour gagner décemment leur vie. Les deux amies sont inséparables et trouvent sur leur chemin des situations encore plus étranges que leur façon d’être déjà un peu décalée….

Habituellement, je vous aurais proposé ici une bande annonce mais nous ferons une exception pour Broad City en découvrant les premières minutes de ce neuvième épisode. Je précise que le caractère débridé de la série vous permet de voir cet extrait sans craindre d’éventuelles révélations.


Ce passage est assez spectaculaire, avouez-le, et puis il symbolise bien mieux l’esprit de la série que tout autre bande annonce.
Ilana est clairement attifée à la manière d’une Nicki Minaj et Abbi revêt un look total sac poubelle qui rappellera des souvenirs aux aficionados de la scène R&B circa 1997. En effet, Missy Elliott faisait alors sensation dans un accoutrement similaire pour un clip signé Hype Williams. Toute cette séquence d’ouverture pour Broad City évoque cette vidéo — The Rain (Supa Dupa Fly) visible sur Youtube — et en particulier les gros plans de type fish-eye.

DrakeToutefois, la musique n’est pas d’Elliott mais est extraite du dernier album de Drake. Né à Toronto au Canada, Aubrey Drake Graham est un artiste à l’ascension fulgurante. Sa carrière musicale n’a réellement débutée qu’en 2009 mais il est ajourd’hui après quelques mixtapes et trois albums au sommet du rap game.
Sa palette complète qui lui permet de chanter aussi bien sur un registre R&B que sur du rap en font l’un des piliers majeurs de la scène contemporaine.

Le choix de Drake peut surprendre si l’on s’attarde sur le caractère ostensible de l’hommage à Missy Elliott. C’est Matt “FX” Feldman, en charge de la supervision musicale pour la série qui s’en explique via un entretien sur Flavorwire. Le titre de Drake, “Started from the bottom” est un choix de toute l’équipe de la série. Le thème du morceau est d’ailleurs un peu le leitmotiv de la série même si Ilana et Abbi n’ont pas vraiment progressé dans l’échelle sociale.
Plus généralement, je me dois de souligner le travail de Matt FX qui ne cache que les moyens de la série ne sont pas illimités — surtout quand il faut négocier un tube comme celui de Drake — et qui additionne pourtant les pépites, allant même jusqu’à utiliser le seul RJD2 pour un épisode.

Cette symbiose avec la musique, New York, l’utilisation de décors naturels avec de nombreux extérieurs et puis cette approche naturelle et sincère d’une jeunesse féminine très ancrée dans notre époque vous rappelle forcément quelque chose ! Oui, je ne suis pas le premier à faire la comparaison avec le Girls de Lena Dunham.
Malgré tous ces points de rapprochement, la comparaison n’est pas valide sur la durée. Broad City prend le parti pleinement assumé de la légèreté. Abbi et Ilana ne se livre pas ou très peu et les scènes qu’elle vivent devant nos yeux sont seulement significatives dans l’esprit de l’humour.

Pour bien comprendre, il est intéressant d’établir l’histoire de Broad City véritable comte de fée pour tout personne ayant un jour ou l’autre tenté l’aventure web-série. Ilana Glazer et Abbi Jacobson se sont rencontrés aux cours de comédie de l’Upright Citizens Brigade à New York. Elle y deviennent rapidement amies et montent leur web-série déjà intitulée Broad City après avoir longtemps pratiqué l’improvisation. Très largement autobiographique, elles y déversent leur frustration vis à vis des petits boulots et autres relations sans lendemains. Au terme de deux saisons, elle parviennent à convaincre Amy Poehler (Parks and Recreation) de venir faire une apparition pour le dernier épisode. Très sûre d’elles, les deux jeunes comédiennes proposent alors à Poehler de les soutenir pour démarcher les télés et elle accepte de devenir leur productrice exécutif. La suite s’écriera sur Comedy Central qui signe avec la comédie ses plus belles audiences depuis deux ans.

“I wish that I could, but I’m so close to finishing Season One of ‘Damages,’  and I made this, like, amazing cashew stir fry chicken for the week, so I’mactually pretty booked.” Abbi

Broad City est traversée par une formidable liberté de ton. Elle en devient alors une singulière représentation féministe presque à ses dépends. La succession de mises en place rocambolesques agrémentées par la répartie incontrôlée du duo constitue progressivement une ébauche sociale étonnamment juste et inspirée.
Au final, on espère ardemment qu’elle parviendront à garder cette légèreté rare et fugace qui, si elle durait, propulserait Broad City au rang de phénomène !

Visuels : Broad City / Comedy Central
Photo : Nelson N. Castillo (Nu-mode
Musique : Drake “started from the bottom” (2013 Republic Rec.)

Une réflexion sur “Broad City s01e09 “apartment hunters”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s