transparent-amazon-wedge1

Transparent s01e05 “wedge” (Récap.)

(Amazon) une saison 1 en dix épisodessaison 2 prévue
transparent-amazon-wedge2

Lors d’un panel organisé au sein du New Yorker Festival, Jill Soloway – créatrice de Transparent, faut-il le rappeler – et Jenji Kohan (Orange is the New Black) se sont opposé sur leur point de vue concernant la constitution d’une Writer’s Room. Soloway s’est notamment prononcé pour inclure une Trans femme au sein de son staff alors que Kohan préfère privilégier le talent comme critère premier.
Ce débat est un grand classique de la discrimination positive. Depuis, Soloway s’en est toutefois tenue à sa ligne de conduite et s’est lancé dans un appel à candidature pour sélectionner une candidate et ainsi se donner le temps ensuite de pouvoir la former dans la perspective de la saison 2.

La recherche d’un point de vue de l’intérieur n’étonne pas tant la description du mode de vie Trans est une volonté forte qui traverse toute cette première saison de Transparent. Ce cinquième volet y participe notamment avec une introduction aux traitements accompagnant la transformation.
Pour le reste, c’est somme toute un épisode de transition et d’emballement dont le rôle est surtout de nous précipiter dans la seconde partie de saison.

Avertissement : vous vous apprêtez à lire un récapitulatif complet du cinquième épisode de Transparent. Je l’écris en m’adressant à un lectorat qui aurait vu ledit épisode. Vous êtes prévenus !

“We could do it as a whisper listing”
Rappelez vous, dans l’épisode précédent, Syd – l’amie d’enfance d’Ali – assénait avec aplomb cette vérité implacable concernant Josh (période post-rupture avec Kaya) comme quelqu’un cherchant désespérément à ne plus être seul. Le barbu nous le démontre à nouveau en faisant le coq dans un club. La musique semble accompagner son état d’esprit, voici “Animal” des canadiens de The Pack A.D.


Josh drague Kristin (Deborah S. Craig) avec une approche ultra-foireuse mais ça marche ; les ravages de l’alcool… Kristin est agente immobilière et semble très intéressée par la maison de son père, notamment si elle se trouve sur les colines des Palisades.

Le lendemain, on prend la direction de cette belle bâtisse justement pour y retrouver Sarah et Tammy. Cette dernière semble enfin avoir fait ses aveux à Barbara. Les deux amantes fêtent ça comme il se doit. Mais elles sont interrompues par un coup de fil annonçant la présence imminente de Bianca !
La séquence est ambiancée par ce titre des australiens de The Bamboos que voici :


Pendant ce temps là, Ali s’est rendu chez sa mère qui lui confie une mission : retrouver Ed qui s’est évanoui dans la résidence. Shelly doit s’absenter pour allez chez un médecin avant de recevoir ensuite la visite d’un rabbin et elle redoute d’être brocardée si jamais Ed n’était pas rentré.

“Oh, my breasts are getting bigger!”
Nous retrouvons ensuite Maura et Davina, laquelle demande à sa nouvelle voisine de lui injecter ses hormones. Maura se révèle douée avec la seringue et entame un interrogatoire en bonne et due forme sur les effets secondaire du traitement. Davina lui donne alors un comprimé de Premarin (œstrogènes) aux effets, semble-t-il, immédiats.

De retour avec Tammy et Sarah, on apprend que la première avait eu une première relation avant Barbara avec une certaine Quinn, laquelle se trouvait enceinte à l’époque. Quinn et Tammy ont donc éduqué Bianca (Kiersey Clemons) qui sonne justement à la porte. Notre Sarah, pas encore tout à fait à l’aise dans son rôle de maman lesbienne, est surprise par la rencontre chaleureuse avec la fille de Tammy et imagine déjà la responsabilité qui en incombe. Oui Sarah a la tête sur les épaules mais elle est un peu en avance tout de même.
Vous remarquerez que l’approche des lesbiennes dans Transparent est très parentale. Cette description très mature contraste singulièrement avec la représentation lesbienne traditionnellle plus jeune et volage.

Summer girl
Alors qu’Ali se balade dans la voiture de golf de l’agent de sécurité en charge de la résidence de sa mère, toujours à la recherche d’Ed, Josh fait une entrée remarquée à la maison familiale accompagnée de sa nouvelle agente immobilière. Il fait directement connaissance avec Bianca qui s’arrange pour le déstabiliser à deux reprises coup sur coup.
Elle se présente comme étant la “Summer girl”, sorte de jeune fille au pair et pour Josh cela évoque Rita. Puis elle y va même d’un “Hey, Uncle” qui met KO notre barbu.

Meanwhile, Maura suit un cours de Yoga au centre LGBT. Mais elle éprouve quelques difficultés à réaliser la position de la planche. Le coupable est (trop) vite trouvé : il s’agit forcément du comprimé de Premarin qu’elle a pris plus tôt.
Sa prof de Yoga, qui se nomme Shea (Trace Lysette) n’est pas dupe et Davina confirme rapidement. Au passage, Davina justement évoque un concours de chant à venir et intitulé “Trans got talent”.

Whoop-de-fucking-do
Josh poursuit sa visite, ou plutôt son estimation, de la maison familiale en compagnie de Kristin qui travaille Sotheby’s. Ils finissent par rencontrer Sarah et Tammy pour un clash inévitable. Tammy pense que la bicoque a besoin d’un petit rafraîchissement alors Josh est convaincu qu’il faut la vendre en l’état.
La maison est une belle métaphore de Maura. Josh semble ne pas vouloir imaginer qu’elle puisse évoluer !
Mais il ne faut pas oublier la position de Tammy. Sarah n’a pas eu de coming out a faire après de son frère et sa soeur. Ce n’est pas pour autant que ces derniers sont prêts à accepter Tammy facilement.

Et justement, le trio va se réunir à Marina del Rey. Ali n’a toujours pas trouvé Ed. Elle fait donc appel à Sarah et Josh. Mais ces deux là ne l’aide pas beaucoup, plus concerné qu’ils sont à l’idée de s’envoyer des Bloody Marys !
Alors qu’ils font une pause au restaurant du coin, c’est le grand déballage d’Ali. Elle commence par parler de l’avortement de Kaya, ce dont Sarah n’était pas au courant, avant de cracher le morceau pour son père envers Josh :

“Dad is a woman, thinks he’s a woman, wants to be a woman.
Something like that.”

“Been a little while since the squash courts, huh.”
Maura justement, se trouve elle aussi au restaurant en table de trois, avec Shea et Davina. L’enseignante de Yoga explique s’être beaucoup investi pour parvenir à son physique actuel.
Ses efforts sont récompensés puisque un homme se présente à leur table en l’abordant. Davina semble plus intéressé mais Maura connaît le dragueur qui se nomme Gary, lequel encaisse une belle baffe quand il comprend qu’il a devant lui Morty, son copain d’enfance.

Et de Maura il est question aussi lorsque Sarah, Ali et Josh retourne chez leur mère sans avoir trouvé Ed. Le rabbin qui se trouve être une rabbin nommé Raquel Fein (Kathryn Hahn) est arrivée entre temps et Shelly tente de la pousser vers Josh.
Mais Josh, sans doute bien aidé par le pouvoir du bloody mary, a des mots très dûrs pour sa mère :

“It’s so obvious now why dad wasn’t around. It’s because he was playing Little Bo Beep.
But what about you mom? What’s your excuse?
You got a little secret that you were doing while you were paying Rita to distract me with her tits?

C’en est trop pour la rabbin mais Josh, dans un éclair de lucidité, se met à genou devant elle, s’excuse, et la supplie de les aider. Ils ont effectivement quelques tensions à régler.
L’épisode touche à sa fin juste après un retour inopiné et comme une fleur du disparu, Ed, qui a visiblement passé du bon temps !

J’en terminerai avec deux observations. Shelly prétend être au courant pour Maura. Elle n’a sûrement pas pris la mesure du changement de son ex-mari et je suis très curieux de voir comment elle va réagir !
Et puis, la religion fait son irruption dans Transparent avec Raquel interprétée par la toujours excellente Kathryn Hahn (déjà actrice principale dans Afternoon Delight, le long métrage de Jill Soloway). Mais qu’il s’agisse d’un rabbin femme promet de belle choses là aussi sur ce thème !

 

 

Observations diverses et variées

  • Lorsque qu’Ali est à la recherche d’Ed avec l’agent de sécurité de la résidence, ils rencontrent une autre employée de sécurité dénommée Tiffany. Cette dernière est interprétée par Ali Liebegott qui se trouve être une des scénaristes de la série.
  • Lorsque Maura demande à Gary comment va sa femme, il répond qu’elle a une nouvelle “Lap-band”. Il s’agit d’un anneau gastrique dont le but est de réduire l’appétit afin de traiter l’obésité…
  • Lorsque Josh évoque son père devant sa mère en précisant qu’il s’est même rendu au centre commercial avec ses filles, Shelly répond : “Ew. No one goes to the Beverly Center.” Il y a ici, de toute évidence, une boutade très géolocalisée appuyant sur le caractère ringard de ce centre commercial. Toutefois et à ce sujet, je vous recommande la lecture de cette enquête sur la désaffection des grands ensemble commerciaux aux US sur le site des Inrocks.
  • Lorsque Tammy explique vouloir “mettre à jour” la maison familiale, Josh s’oppose fermement en expliquant que c’est une “Buff & Hensmann”. Il s’agit d’un groupement d’architectes célèbres pour leurs travaux en Californie depuis l’après-guerre. Leur style emblématique s’appuie sur le “post and beam”, à savoir l’utilisation de poutres massives souvent apparentes.
  • Lorsque Davina évoque le concours de chant à venir, elle mentionne “Happy Talk”. Il s’agit d’un passage de la comédie musicale “South Pacific”. Maura précise alors qu’elle avait eu l’occasion d’assister à une performance Ezio Pinza – grand chanteur italien –, lequel faisait partie de la distribution originale lors des débuts de cette comédie musicale à Broadway. Il n’est toutefois pas sûr que les deux interlocutrices de Maura aient saisi cette référence culturelle.
  • Lorsque Josh déballe son sac à sa mère (voir citation plus haut), il parle de son père comme jouant à “Little Bo Beep”. Il s’agit d’une comptine dans laquelle une bergère est à la recherche de son mouton. L’appellation a été utilisé dans de nombreuses créations culturelles (de Toys Story à Once Upon a Time).

 

Visuels : Transparent / Amazon Studios
Musique :
The Pack A.D. “animal” (2014 Nettwerk Rec.)
The Bamboos “on the sly” (2010 Tru Thoughts Rec.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s