transparent_goldmine

Transparent s01e07 “symbolic exemplar” (Récap.)

(Amazon) une saison 1 en dix épisodes qui sera suivie d’une saison 2 déjà prévue
Transparent_Josh_Ali_Dale

Dans un très bel entretien accordé à PrideSource, Jeffrey Tambor explique à quel point ce rôle de Mort vers Maura était important. Après l’excitation de participer à un projet qui, dès le script, sublimait la beauté d’une famille, ses dynamiques et ses enjeux forts, Tambor a ressenti de plein fouet la responsabilité du personnage. Il a prit conscience de l’importance de sa représentation inédite et flanché devant la nécessité de bien faire.
Ce septième volet nous précipite vers le final de la saison et son climax dramatique. Maura va flancher elle aussi et cet épisode se propose de nous montrer pourquoi.

Les mots, phrases et paragraphes suivants constituent un récapitulatif complet dudit épisode. Il est destiné à toi lectrice, à toi lecteur, l’ayant vu de tes yeux ! Tu es prévenu.

“What the fuck is high fem anyway?”
Rappelez vous, Ali est tombée sous le charme de Dale, l’assistant de sa prof. de féminisme à l’université. Dale est lui aussi un trans, barbu et adepte de la chemise bûcheron en flanelle. De là à affirmer qu’Ali se lance dans l’expérimentation trans avec un peu trop de zèle, il n’y a qu’un pas que nous allons bientôt franchir.
Dale lui avait avoué sa préférence pour les femmes très féminines (« high fem ») dans leur apparences. Comme le fait remarquer Syd, Ali n’entre pas vraiment dans ce registre. Elle cherche donc une tenue pour lui en mettre plein la vue.

“It’s torture in a dress!”
Dans la séquence suivante, nous voici de retour en 1994. Ali a 13 ans et se révolte à l’idée de porter une robe pour sa Bat Mitsvah (voir observations). Vous aurez forcément souri devant cet enchaînement antagoniste avec le passage précédent qui est assez savoureux.
La jeune Ali demande alors à son père dans quelle mesure il croit en dieu. Morton répond de manière franche qu’il lutte avec l’idée ! Cela ne nous surprend pas car les multiples flashbacks précédents ont démontré combien il était déjà engagé sur la voie de la transformation mais sa franchise envers sa fille n’était pas évidente. Il y a là quelque chose venant confirmer cette proximité entre lui et sa cadette qu’il avait défendu à plusieurs reprises jusqu’ici.

Et justement, Mort défend sa fille auprès de se femme ensuite. Shelly ne veut rien entendre. Les Pfefferman ont investit beaucoup dans l’organisation de l’événement et elle aimerait que son mari prenne les choses en main :

Mort. : “What do you want me to do?”
Shelly : “I want you to be a man and save the goddamn day!”

Cette phrase continue de résonner dans nos têtes alors que le générique défile devant nos yeux. Va-t-il tenter d’affirmer son autorité paternelle ou est-ce là les fondations de la séparation avec Shelly ?

De retour à notre époque mais toujours à l’intérieur de la maisons familiale, Tammy dirige des travaux de redécoration. Elle et Sarah se réjouisse d’avoir enfin leurs week-end alignés, c’est à dire sans enfants. Enfin c’est surtout Tammy qui saute au plafond comme nous le verrons plus tard.
Au milieu des travaux, Sarah retrouve un vieux gant argenté façon Michael Jackson et une boite au trésor de pirate qui appartenaient à son frère.

“Nobody said you could sit down”
Pendant ce temps là, Ali s’est transformé en femme fatale du midwest avec une robe rouge à froufrous, du décolleté, une veste à franges et des talons rouges eux aussi. Dale passe la prendre dans un vieux pickup et l’emmène chez lui. Il habite logiquement une maison qui a tout d’une cabane de bûcheron avec un mobilier vintage. toute la séquence est accompagnée par ce beau titre de JJ Cale :


“Oh, no, it’s not pot. We call it medicine!”
Ensuite, Josh accompagne Sarah chez son “buddy” le docteur Steve (Jason Manzoutkas). Ce dernier, véritable dealer en blouse bleue, la trouve effectivement anxieuse et lui prescrit de quoi se détendre.
Sarah ne nous avait pas paru la plus stressée des enfants Pfefferman. Pourtant elle s’explque assez bien en précisant que sa récente séparation la conduit à connaître ses premiers jours privés de ses enfants. Elle ajoute néanmoins avoir l’impression de connaître la plus belle période de sa vie mais l’on comprend aussi que son amour retrouvé avec Tammy génère beaucoup de tension chez elle.

Un fois sur le parking, elle teste directement ses “médicaments” tout en tentant de convaincre Josh qu’il se doit de soutenir Maura au concours Trans Got Talent qui a lieu le soir même. Si on avait encore des doutes sur le fait que c’est bien lui le plus perturbé par la transformation de son père, il fait ici en sorte de les dissiper rapidement :

“I’m trying not to pile fucked up on top of freaked out.”

Sarah lui fait tout de même remarquer que son père l’avait toujours soutenu lorsque Josh montait sur les scènes de jeunes talents. Il ferait bien de lui renvoyer l’ascenseur !

“What do you want me to do, daddy?”
De retour chez Dale, Ali effectue une étonnante transformation en femme objet ! Dale fait son inspection et décide, tout bonnement, d’épiler la toison d’Ali qu’il trouve trop fournie. Et comme ces deux là veulent aller au bout des choses, ils retournent en ville pour trouver le sextoy parfait. C’est que, voyez vous, Dale a une théorie :

“You gotta let the dick choose you!”

Ils optent alors pour un modèle dénommé “Sparkly Unicon”, tout un programme, et c’est Ali qui paye ces achats avec la carte bancaire de son père.
Tiens, tout en discrétion, on nous rappelle qu’à l’épisode précédent, Maura avait promis monts et merveilles financières à ces trois enfants…

“Sexy… Not so sexy!”
Du côté de chez Josh, Raquel tente de lui expliquer que sa Kippa ne la rend pas sexy. Mais Josh insiste, démontrant ainsi tout le côté superficiel de son attirance pour Raquel.
Elle devrait prendre ses jambes à son cou mais elle reste sans doute sous le charme du barbu au regard de chien battu.
Lorsqu’il la repousse après une longue étreinte l’instant  d’après, Josh est effectivement abbatu ! Son père serait désormais sa mère (sic !) et la perspective d’aller à Trans Got Talent le rend nerveux. Raquel lui propose alors de l’accompagner et devant son refus, lui annonce vouloir lui préparer un repas afin de l’accueillir à son retour.
Raquel est vraiment attentionnée et Josh ne la mérite pas, en tout cas pas dans son état de délabrement actuel.

Show garment
Le soir, Sarah et Tammy arrivent tôt à Trans Got Talent. Elles ont alors le temps d’apercevoir Maura avant qu’elle ne se prépare pour le spectacle et lui lance même un “break a leg”.
Maura a réservé de bonnes places pour ces enfants, démontrant ainsi toute l’importance qu’elle accorde à l’événement. On ne peut s’empêcher d’y voir une sorte de deuxième coming out. Après tout, elle a plus subi les précédentes annonces à ces trois bambins qu’autre chose.

Josh arrive ensuite suivi d’Ali accompagnée de Dale. Le trio se réunit dans une pièce au calme pour humer le traitement de Sarah. Laquelle en a visiblement un peu abusé, tant elle paraît hystérique (l’herbe n’est peut e^tre pas un bon décontractant pour elle).
Avec un éclair de sa lucidité bien à lui, Josh fait remarquer qu’il n’y a plus que leur maman dans la famille attirée par les hommes. En effet, Ali leur annonce être venu au bras de Dale le bûcheron trans et cette remarque de Josh avec la nervosité qui l’accompagne démontre combien il ne parvient pas à admettre le concept de la transformation.

Somebody that I used to know
Davina et Maura entrent en scène pour chanter le tube de Gotye. Ali et Josh comparent Maura à leur tante Lily en s’esclaffant et puis cela dégénère. Ali s’enfuit avec Dale, Josh s’esquive peu après et Sarah enfin échappe à un début d’engueulade avec Tammy, laquelle pense que sa dulcinée est saoule !
A la fin de l’interprétation, Maura cherche des yeux ses enfants dans le public et aperçoit les chaises vides. On ne peut qu’imaginer sa déception sui sera confirmée un peu plus tard lorsqu’elle refuse de poursuivre la soirée avec Davina et Shay.
Elle va alors trouver le réconfort dans les bras de Shelly. On entrevoit brièvement leur étreinte mais l’émotion est bien là. Le couple Pfefferman garde plus que jamais tout son mystère.

“Back to fucking reality, Stonehenge
En sortant de Trans Got Talent, Sarah tente de retenir Josh sans succès. C’est alors qu’il repère les meubles à l’arrière du pickup de Tammy. Il comprend immédiatement qu’elle a entrepris les travaux dont il ne voulait pas.
Furieux, Il part aussitôt pour la maison familiale, constate la transformation du salon en espace vide et y retrouve Bianca qui semble prendre soin des nouveaux “médicaments” de Sarah.
Josh faisant son Josh, les deux se retrouvent rapidement dans la piscine et, l’instant d’après, ils sont surpris en train de d’y batifoler joyeusement par une Tammy visiblement peu ravie de voir Bianca avec son barbu de presque beau-frère !
Le pire, c’est que dans tout cela Josh doit être ravi de jouer un vilain tour à Tammy mais il en a complètement oublié Raquel

“Wait a minute, are you calling me a chaser?”
Ali ne sort pas non plus indemne du spectacle de Maura. Dans les toilettes, Dale est bien décidé à étrenner le gode qu’ils viennent d’acheter mais Ali semble avoir l’esprit ailleurs.
Sur le chemin du retour, Dale qui n’est pas totalement idiot, comprend qu’elle se projette sur lui après l’annonce de Maura. Ali dément mollement avant d’arracher son corset qui l’étouffe.

l’épisode se termine sur une séquence absolument fantastique. Ali et Dale sont de retour chez lui mais sa maison n’est plus en bois, l’intérieur n’a plus rien de vintage et pour couronner le tout, Dale lui propose un thé…

Les questions se bousculent ! Était-ce une hallucination de la part d’Ali ? Et puis quelle en est la signification ? Le fantasme a t-il eu raison de sa perception ? Ou bien faut-il y voir une remise en question de la transformation, car illusoire ?!
Je n’irai pas plus loin dans les théories. Je me contenterai ici de crier sans retenue au génie !

 

Quelques observations diverses et variées

  • Si tout comme moi, vous n’êtes pas familier des rites de la religion juive, il faut préciser que la Bat Mitsvah est un équivalent de la première communion qui se déroule vers l’âge de 13 ans. A noter que l’équivalent pour les garçons se nomme la Bar Mitsvah.
  • Chez le Dr Steve, Sarah se plaint, en plus d’anxiété, d’être sujette au trouble de l’intestin irritable (Irritable Bowel Syndrome). C’est un trouble digestif en rapport avec le stress !
  • Sarah s’équipe donc en cannabis médicinal. Elle évoque alors deux variété. La Jedi Kush, un croisement très efficace contre le stress et la Pink Revisions qui fait référence à une variété de feuille ayant une pilosité rose !
  • Lorsque Rabbi Raquel vient voir Josh elle tente de le convaincre que la Yarmoulke n’a rien de sexy. Le terme est une autre appellation de la Kippa.



Visuels : Transparent / Amazon Studios
Musique : JJ Cale “don’t go to strangers” (1972 Shelter Rec.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s