ybmre3D

Rhinocérite, Fargo s02e06 (récap.)

(FX) s02e06 “Rhinoceros”
Saison 1 et 2 (en cours) à voir chez nous sur Netflix
fargo_206_0058_cl_d_hires2

Navigation :
s02e05: The Gift of the Magi <<
s02e07: Did you do this? No you did it! >>

Depuis le troisième épisode, je ne cesse de revenir sur l’oeuvre d’Albert Camus et sa philosophie de l’absurde. Cet épisode propose à nouveau une référence de choix dans ce domaine avec Rhinocéros (titre de l’épisode), une pièce de théâtre écrite par Eugène Ionesco. Mais ce n’est pas tout – comme vous pourrez le lire ci-dessous – il y est aussi question d’un poème de Lewis Caroll.
Cette abondance de références littéraires variées constitue un petit délice supplémentaire pour le sériephile qui prolonge ainsi son immersion dans l’oeuvre en découvrant ou redécouvrant des textes ainsi associés. On se souvient de la fièvre qui avait accompagné la saison 1 de True Detective alors qu’elle recourait déjà à ce procédé (Le Roi en Jaune notamment) et cela devrait alimenter un peu plus le jeu des comparaisons entre deux séries qui on fait le choix de l’anthologie.

Attention, vous n’irez pas plus loin dans la lecture de ce récapitulatif si vous n’avez pas vu ledit épisode ! Car ce serait absurde… même si tout à fait dans le thème de cette saison.

You’re a little touched, aren’t ya? Ed est donc embarqué au poste de police par Lou Solverson, au grand dam d’une Peggy pour le moins anxieuse. Hank reste auprès d’elle et tente de la ramener vers le bon côté de la force mais Peggy ne l’entend pas de cette oreille. Pourtant, Hank lui fait bien comprendre qu’il va livrer sa voiture aux experts, non pas ceux de CSI – dont Ted Danson fait partie du cast – mais ceux des Twin Cities (Minneapolis-St Paul). Il faut croire que Peggy n’a pas abandonné l’idée d’aller à son séminaire du côté de Sioux Falls !

You split this family apart! L’ambiance est également très électrique chez les Gerhardt. Bear apprend que Dodd a envoyé son fils au casse pipe et commence à le travaillez au corps. Heureusement pour l’aîné, Hanzee pointe son arme sur l’assaillant et Dodd ne trouve rien de mieux que de se faire justice avec sa ceinture avant que Floyd n’interrompe l’échange. Elle leur rappelle que Charlie est en garde à vue à Luverne et qu’ils ont donc bien mieux à faire que de s’entretuer.
Une fois débarrassée de ses encombrants rejetons, Floyd prend le temps de rassurer Simone car elle a bien perçu le malaise de sa petite fille, lequel l’a conduit à prévenir Milligan du déplacement de son père à Luverne.

I could fill out a steamer trunk with the amount of stupid I think you are. Dodd, Hanzee et d’autres sbires du clan Gerhardt arrive chez les Blumquist mais, contre toute attente, l’affrontement n’a pas vraiment lieu. Hank est mis KO par Hanzee et Peggy parvient à se débarrasser de Dodd avec sa propre batte/taser, après en avoir assommé un autre avec un lavabo ! Une seule victime est à déplorer et c’est un homme de main de Dodd, abattu justement par ce dernier.

Out of my way, tool of the state! Au poste de Police, Ed ne lâche rien et comme il a vu l’Homme de fer à la télé, il veut son avocat. Sauf que le seul avocat de Luverne n’est autre que Karl Weathers et qu’à cette heure avancée de la soirée, il est très légèrement en état d’ébriété, selon ses propres dires.
Il va pourtant avoir l’occasion de dessaouler rapidement car Bear, accompagné de l’autre moitié des sbires du clan Gerhardt, menacent d’attaquer le poste de police si Charlie n’est pas libéré. Lou imagine alors un plan désespéré : il envoie Karl calmer les Gerhardt pendant qu’il opère une extraction discrète d’Ed par l’arrière.
Si Karl parvient à convaincre le Bear de rebrousser chemin, le reste de cet épisode n’est qu’un vaste cliffhanger. Qu’est-il arrivé à Peggy après qu’elle ait neutralisé Dodd ? Ed échappe à la vigilance de Lou et il ne fait pas de doute qu’il sera retrouvé mais par qui ? par Hank et son gendre ou bien par Hanzee ? Enfin, y aura-t-il des survivants au raid de Milligan sur la propriété des Gerhardt ? Floyd et Simone ont-elles survécu ?

Ce sixième volet pourrait être qualifié de transition dans le sens où il évite soigneusement toute forme d’affrontement, que l’on sait pourtant inéluctable. Qu’y a-t-il derrière ce mécanisme implacable qui va conduire à un bain de sang ? C’est en substance le message que véhicule l’allusion derrière le titre de cet épisode. Comme précisé en introduction, Rhinocéros est une pièce de théâtre écrite par Ionesco. Elle fait partie, au même titre qu’En attendant Godot de Beckett (sous entendue derrière le titre du premier épisode), d’un répertoire de l’absurde. Toutefois, là où Beckett affectionne le vide pour s’exprimer, Ionesco opte pour l’inverse, à savoir l’excès, et il dénonce ainsi la pensée unique et irréfléchie du plus grand nombre (la « rhinocérisation »).
Au regard de cette distinction, on distingue deux types de personnages dans Fargo. Ceux qui envisage leur seule existence et ceux, bien plus rares, qui se soucient des autres. La série ne donnera très certainement pas raison à un camp plutôt qu’à un autre. Elle sera certainement équitable dans l’absurdité de son funeste dénouement. Mais Noah Hawley ne se prive pas pour autant de reprendre et d’amplifier un propos sociologique fécond.

 

Observations diverses :

  • Cet épisode se termine avec une reprise de “Man of Constant Sorrow” interprétée par les Blitzen Trapper. C’est une référence explicite au “Brother, Where art thou.” des frères Coen qui contenait ce classique folk.
  • Lorsque Milligan lui demande quel message elle souhaite transmettre à son père, Simone répond : “Kiss my grits”. C’est une référence à Alice, une sitcom diffusée sur CBS de 1976 à 85.
  • Ainsi, la déclamation de Milligan qui reprends le poème du Jaberwocky de Lewis Carroll fait directement écho à cette référence puisque le poème est extrait d’un roman qui succède à Alice aux pays des merveilles (du même Carroll).
  • Enfin, Lou s’exclame : « This kind of thing didn’t work in Westerns, and it’s not gonna work tonight. » C’est très certainement une référence au Rio Bravo d’Howard Hawks avec John Wayne.

 

Et un peu de lecture :

  • Un seul entretien cette semaine mais pas des moindres puisqu’il s’agit de Jean Smart (Floyd) pour le compte de Monsters and Critics. Elle y assurait (il y a quelques jours) qu’une saison 3 était en cours d’écriture. La nouvelle vient justement d’être officiellement confirmée !

Visuels : Fargo / FXP / MGM

2 réflexions sur “Rhinocérite, Fargo s02e06 (récap.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s